100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 14.09.2009 08h02
Le PM israélien espère combler les différents pour faire avancer le processus de paix

Le Premier ministre israélienne, Benjamin Netanyahu, a déclaré dimanche qu'il espère que les parties aux négociations du processus de paix au Moyen- Orient combleront leurs différends et feront avancer la cause historique.

« Il y a encore du travail à faire. Nous avons fait des progrès sur certains points ; il y a également certains sujets sur lesquels nous devons encore faire des progrès », a déclaré M. Netanyahu à la réunion hebdomadaire du cabinet, alors que l' émissaire spécial du président américain, Barack Obama, George Mitchell, est arrivé à Jérusalem pour tenter de relancer les négociations de paix israélo-palestiniennes.

« J'espère que nous réussirons à réduire les fossés ; peut-être que nous les combleront, afin que nous puissions faire avancer le processus », a-t-il déclaré au cabinet, ajoutant : « Ce n'est pas nous qui plaçons les obstacles contre le lancement d'un processus diplomatique ».

Le Premier ministre israélien devrait se rendre au Caire dans la journée pour rencontrer le président égyptien, Hosni Moubarak, et devrait demander à ce dernier d'aider l'Etat hébreu à convaincre les Palestiniens de revenir à la table des négociations avec Israël.

Leur rencontre devrait porter sur la question des colonies, sujet sensible qui a déclenché des tensions rares entre Israël et son principal allié, les Etats-Unis, l'administration Obama tentant de négocier un gel total de la construction des colonies en Cisjordanie.

Le gouvernement israélien a donné son feu vert pour la construction de 455 nouveaux blocs de logements dans les colonies juives de Cisjordanie la semaine dernière, mais en même temps a indiqué que cette initiative pourrait précéder un moratoire partiel qu'Israël accepterait d'adopter sur l'expansion future des colonies.

Cependant, la proposition israélienne est en-deçà des demandes formulées par l'administration Obama, et le leadership palestinien ne cesse de répéter qu'il ne reprendrait pas les négociations de paix avec Israël tant que ce dernier n'aura pas mis définitivement un terme à ses activités de colonisation.

M. Netanyahu devrait rencontrer M. Mitchell lundi, après la rencontre dimanche de l'émissaire américain avec le président israélien, Shimon Peres, le ministre de la Défense, Ehud Barak, et le ministre des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman.

M. Netanyahu a fait savoir que son pays n'est pas loin d'un accord avec les Etats-Unis sur la question des colonies, laissant spéculer que les deux parties pourraient atteindre un accord pendant la visite de M. Mitchell.

Un tel accord pourrait laisser présager un sommet tripartite entre M. Obama, M. Netanyahu et le leader palestinien, Mahmoud Abbas, en marge de l'Assemblée générale des Nations Unies à New York en fin de mois, où ils devraient annoncer la reprise des négociations de paix.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'accord sur le commerce de services Chine-Pakistan entrera en vigueur en octobre
Les mauvaises habitudes de conduite des automobilistes chinois
La Réunion annuelle du Forum de Davos – une plate-forme qui permet à l'Afrique d’attirer les investisseurs chinois
Les cols blancs chinois vivent-ils plus mal que les paysans ?
La France est-elle vraiment un pays romantique ?