100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 08.09.2009 14h46
Nicolas Sarkozy adresse ses félicitations à Ali Bongo Ondimba pour sa victoire

Le président français Nicolas Sarkozy a adressé ses félicitations à Ali Bongo Ondimba, proclamé jeudi dernier nouveau président gabonais, à l'issue de l'élection présidentielle du 30 août dernier, dans un message lu lundi soire sur la chaîne de la télévion nationale gabonaise.

"Après l'annonce par la Cour constitutionnelle des résultats de l'électiion présidentielle, Je suis heureux de vous adresser mes félicitations et mes voeux de succès pour l'exercice des hautes responsabilités qui vous attendent'', dit M. Sarkozy dans ce message.

"Je mesure pleinement l'importance des défis auxquels le Gabon fait face aujourd'hui, ainsi que les aspirations de vos concitoyens : la préservation de la paix et de la stabilité, l' enracinement de la démocratie et de la lutte contre la pauvreté", ajoute-il.

"Au-delà de ces défis gabonais, cette élection est venue souligner l'existence d'un défi commun, celui de la refondation de relations étroites, partenaires et équilibrées entre nos deux pays. En effet, alors que s'ouvre un nouveau chapitre de l'histoire du Gabon, ces relations doivent prendre pleinement en compte les évolutions profondes et les attentes de nos sociétés'', poursuit le chef de l'Etat français.

''Soyez assuré de ma détermination à donner corps à cette ambition afin qu'avec votre concours, nos relations demeurent privilégiées dans l'intérêt de nos deux pays et de nos deux peuples'', conclut M. Sarkozy.

Ali Bongo Ondimba, candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) a été élu président de la République gabonaise avec 141 952 voix, soit 41,73% des suffrages, selon les résultats de l' élection présidentielle publié jeudi dernier par le ministre de l' Intérieur Jean François Ndongou.

La présidente de la Cour constitutionnelle gabonaise, Mme Marie Madeleine Mborantsuo a confirmé vendredi dernier la victoire d'Ali Bongo Ondimba.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Xinjiang: les coupables d'attaques à la seringue passibles de la peine de mort
La gratuité de l'enseignement dans les écoles supérieures normales du Tibet
Des eurodéputés réfutent Rebyia Kadeer
La France est-elle vraiment un pays romantique ?
« Que devons-nous encore faire pour vous contenter et satisfaire, vous les Français ? »