Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 24.08.2009 08h32
L'Irak arrête le cerveau des attentats de mercredi

Le porte-parole de l'armée irakienne a annoncé dimanche l'arrestation du cerveau des explosions meurtrières de camions mercredi au centre de Bagdad, a rapporté la télévision d'Etat Iraqia.

Ali Kadhim Ibrahim, haut dignitaire du parti Baas de Saddam Hussein, a avoué avoir planifié et organisé les attaques de mercredi qui ont fait pratiquement 1.300 victimes, a indiqué le Commandant de l'Opération Bagdad Qassim Atta lors d'une conférence de presse diffusée par Iraqia.

Dans une vidéo montrée par Qassim Atta, Ibrahim, qui semblait en bonne santé, a indiqué avoir fui vers la Syrie voisine après l'invasion américaine et être revenu en Irak en février 2007.

Il y a un mois, un autre membre du parti Baas, Sattam Farhan lui a téléphoné depuis la Syrie et lui a donné l'ordre de mener l'attaque pour destabiliser la sécurité à Bagdad, a indiqué Ibrahim.

"Le camion de bombe a été apprêté par d'autres membres du parti à Maqdadiyah, à 100 km environ au nord-est de Bagdad", a expliqué Ibrahim, ajoutant qu'il a payé 10.000 dollars américains aux gens qui l'ont aidé à amener le camion piégé à Bagdad.

Le camion a traversé plusieurs postes de contrôle et se trouvait finalement proche du ministère des Finances près de la route principale où s'est produit l'explosion, a-t-il déclaré sans mentionner l'autre camion qui a explosé devant le ministère des Affaires étrangères.

Selon Qassim Atta, les aveux des autres qui se trouvent dans la cellule du terroriste arrêté seront retransmis sur les antennes de la télévision plus tard.

La chaîne Iraqia a aussi indiqué que des éléments de la sécurité des différents postes de contrôle se trouvant sur l'itinéraire des deux camions de bombes ont été arrêtés pour enquête.

Mercredi, deux camions piégés ont explosé près des ministères des Finances et des Affaires étrangères au centre de Bagdad, marquant la journée la plus meurtrière en 18 mois.

Qassim Atta a estimé que les attaques ont tué 87 personnes et blessé plus de 1.200 autres, tandis que les sources du ministère de l'Intérieur ont confié plus tôt à Xinhua que les explosions ont fait 95 morts et 563 blessés.

Tard vendredi, Qassim Atta a indiqué qu'un groupe terroriste responsable des attaques meurtrières de mercredi sur les ministères irakiens à Bagdad était aux arrêts. Le groupe terroriste a des liens avec l'ancien parti Baas.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La fête du yaourt à Lhassa
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
La panne MSN et la sécurité de l'Internet chinois
Les médias occidentaux répètent la tragédie sous forme de farce
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an