Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 24.08.2009 08h15
L'armée yéménite tue deux leaders de la rébellion

L'armée yéménite a annoncé dimanche avoir tué deux chefs rebels dans le nord du Yémen, selon la chaîne de télévision panarabe al-Jazeera.

Des sources sécuritaires ont indiqué que les forces aériennes yéménites ont continué samedi de mener des raids sur les bastions des rebels chiites dans le nord du Yémen, tuant deux chefs rebels Houthi à Harf Sufian, une région montagneuse de la province d'Amran.

Les sources locales ont indiqué que les forces gouvernementales ont totalement pris contrôle de Harf Sufian après deux jours de batailles violentes. Près de 100 corps des rebels Houthis ont été découverts dans la région, dont ceux des deux leaders.

Entre temps, le gouvernement yéménite a nié la prétendue coordination entre l'Arabie saoudite et le Yémen sur la bataille dans les provinces septentrionales frontalières au royaume saoudien.

Une chaîne de télévision iranienne a auparavant diffusé des informations au sujet d'une base d'opération mixte saoudio- yéménite pour diriger l'affrontement dans les provinces de Saada et Amran près des frontières avec l'Arabie Saoudite.

Le gouvernement yéménite a indiqué que de telles allégations prouvent l'implication de l'Iran dans le soutien à la rébellion Houthi.

Vendredi, les forces gouvernementales yéménites ont lancé des raids aériens sur les bastions des rebels Houthi dans le nord du Yémen, tuant un des chefs de la rébellion. Les forces yéménites ont indiqué avoir découvert pendant l'attaque six stocks d'armes appartenant aux rebels Houthi contenant des armes de fabrication iranienne.

Les agences humanitaires des Nations unies ont prévenu que plus de 100.000 personnes ont été déplacées des régions de combat dans le nord du Yémen ces derniers mois.

Toutefois, les rebels Houthi n'ont proposé aucune réponse à l'offre de paix du président Ali Abdullah Saleh qui comprend six conditions pour la cessation des attaques contre les rebels Houthi dans le nord du Yémen.

Les conditions posées par Saleh sont: le retrait des soldats Houthi de toutes les régions et bureaux gouvernementaux qu'ils ont occupé à Saada, l'arrêt du sabotage, la libération des ressortissants étrangers et locaux enlevés et la cessation de l'ingérance dans les affaires administratives locales.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La fête du yaourt à Lhassa
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
La panne MSN et la sécurité de l'Internet chinois
Les médias occidentaux répètent la tragédie sous forme de farce
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an