Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 13.08.2009 16h45
Les supporteurs de l'autorité de transition malgache demandent le partage du pouvoir

Plus d'une vingtaine de partis politiques supportant la Haute Autorité malgache dirigée par Andry Rajoelina ont demandé le partage du pouvoir dans la nouvelle transition en cours d'élaboration.

Les dirigeants des 27 partis politiques, sous le nom de " Forces du changement", ont déclaré lors d'une conférence de presse mercredi après-midi que le pouvoir de la transition ne devrait pas être partagé seulement entre les mouvances politiques dirigées par l'actuel président de transition Andry Rajoelina et les anciens présidents Marc Ravalomanana, Didier Ratsiraka et Albert Zafy.

Le pouvoir de la transition devrait être partagé entre les 150 partis politiques existant actuellement dans la grande île de l'océan Indien, a déclaré le pasteur Richard Andriamanjato, chef du Parti du Congrès de l'indépendance de Madagascar-Renouveau.

Etant un politicien vétéran à Madagascar, Andriamanjato, 79 ans, qui a participé à la lutte de l'indépendance contre la France avant 1960, a été élu maire d'Antananarivo et nommé en tant que président de l'Assemblée nationale, chambre basse du parlement, en 1993.

Son fils, Ny Hasina Andriamanjato, est maintenant le ministre des Affaires Etrangères du gouvernement de transition.

Lors de la conférence de presse en présence de plus de 30 officiels de la Haute Autorité de Transition, Andriamanjato a aussi appelé les médiateurs internationaux à maintenir leur position en tant que médiateurs, plutôt que de décider des affaires politiques de Madagascar.

Les anciens présidents Marc Ravalomanana, Didier Ratsiraka et Albert Zafy, ainsi que les médiateurs internationaux doivent accepter Rajoelina en tant que président de la nouvelle transition.

Après quatre jours de discussion à Maputo, au Mozambique, les quatre présidents, y compris Rajoelina, ont signé dimanche dernier une charte de transition, dans laquelle ils ont accepté de partager le pouvoir dans la période de transition de 15 mois avant la prochaine élection nationale en octobre prochain.

Cependant, une controverse est apparue entre les politiciens depuis la signature de la charte, avec l'insistance de Rajoelina qu'il restera président de la grande île pendant la transition, comme il a été convenu dans ses entretiens avec ses prédécesseurs à Maputo.

En citant Rajoelina, Andriamanjato a déclaré à la conférence de presse que la présidence de Rajoelina a été acceptée lors d'une réunion à huis clos entre les médiateurs internationaux et les parties prenantes malgaches à Maputo bien que cela n'a pas été écrite dans l'accord qu'ils ont signé dimanche dernier.

Edem Kodjo, l'envoyé spécial de l'Organisation Internationale de la Francophonie, s'est précipité mardi à, Antananarivo pour clarifier les fausses interprétations, affirmant qu'aucun accord a été conclu entre les parties prenantes malgaches concernant la présidence de transition pendant leurs quatre jours de discussion à Maputo la semaine dernière.

L'article 4 de la charte dit que les institutions de transition sont composées, entre autres, d'un président et d'un vice-président de transition, et d'un gouvernement de transition d'unité nationale dirigé par un premier ministre et 3 vice- premiers ministres.

Lors d'une conférence de presse mardi après-midi, Edem Kodjo a déclaré que Rajoelina et ses prédécesseurs iront à Maputo à nouveau la semaine prochaine pour discuter de la création du gouvernement de transition et le partage du pouvoir politique entre les quatre mouvances.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?