Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 13.08.2009 15h12
L'UE se félicite de l'accord de partage du pouvoir de Madagascar

L'Union européenne (UE) se félicite de l'accord de partage du pouvoir obtenu dimanche à l'issue du sommet de Maputo sur Madagascar, par les quatre mouvances politiques grâce au soutien de l'Equipe conjointe de médiation pour Madagascar, indique mercredi la présidence suédoise de l'UE dans une déclaration.

Il est dit dans la déclaration : "L'Union européenne encourage les quatre mouvances politiques à continuer de bâtir sur le consensus de Maputo pour garantir la mise en oeuvre rapide d'un processus de transition neutre, pacifique et consensuel menant à l'organisation d'élections transparentes et au rétablissement de l'ordre constitutionnel à Madagascar."

"L'Union européenne continue de soutenir les efforts que l'Equipe conjointe de médiation pour Madagascar déploie sans relâche pour promouvoir la paix, la stabilité démocratique et la prospérité à Madagascar", ajoute la déclaration.

Sous l'égide de l'Equipe conjointe de médiation pour Madagascar notamment composée des Nations unies, de l'Union africaine, de la Communauté de développement d'Afrique australe et de l'Organisation internationale de la Francophonie, les quatre principales factions politiques de Madagascar ont signé un accord de partage du pouvoir sur un gouvernement d'union nationale dimanche à Maputo, capitale du Mozambique.

Après des semaines de soulèvement à Madagascar pratiquement au début de cette année, le président Marc Ravalomanana a été contraint de démissionner de la présidence dans un contexte de conflit avec le maire déchu de la capitale Antananarivo, Andry Rajoelina, qui dirige actuellement le pays. Ravalomanana a vécu depuis en exil en Swaziland et en Afrique du Sud.

Les négociations de Maputo sont parvenues à accorder une amnistie à Ravalomanana, condamné par contumace à quatre ans de prison en juin pour abus de pouvoir et corruption, lui permettant ainsi de revenir au pays. Selon l'accord de Maputo, des élections législatives et présidentielle de Madagascar se tiendront au cours d'une période de transition de 15 mois au maximum sous la supervision internationale.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?