Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 12.08.2009 09h37
Japon : Taro Aso et ses 15 ministres affirment ne pas se rendre au sanctuaire de Yasukuni

Le Premier ministre japonais Taro Aso et ses 15 ministres ne rendront pas samedi visite au sanctuaire de Yasukuni à Tokyo, où sont honorées les âmes des soldats morts, y compris des criminels de guerre, a rapporté mardi l'agence de presse Kyodo.

Lundi, M. Aso a indiqué qu'il ne se rendra pas au sanctuaire de Yasukuni, arguant que le lieu appelle avant tout à des "prières calmes".

Quinze des 17 ministres ou ministres délégués du gouvernement Taro Aso ont écarté la possibilité de faire un pélerinage au sanctuaire controversé de Yasukuni le 15 août, l'anniversaire de la capitulation du Japon.

Mais le ministre des Affaires étrangères, Hirofumi Nakasone, ne s'est pas prononcé clairement, se contentant de dire qu'il "prendra une décision appropriée".

La ministre déléguée chargée de la Consommation, Seiko Noda, a clairement exprimé mardi son intention de se rendre au sanctuaire de Yasukuni, mais à titre privé.

En avril dernier, M. Aso avait offert un sacrifice au sanctuaire de Yasukuni. Cette démarche a suscité des préoccupations et des mécontentements des pays voisins du Japon, qui avaient souffert de l'invasion japonaise durant la Seconde Guerre mondiale.

Le sanctuaire Yasukuni, considéré comme un symbole du militarisme japonais, honore plus de deux millions de militaires japonais tués dans diverses guerres, dont 14 criminels de guerre de classe A, responsables des plus atroces crimes commis au cours de la guerre agressive menée par le Japon contre ses voisins asiatiques.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?