Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 06.08.2009 11h06
Les forces armées malgaches vont refuser un accord forcé sur la crise

Les responsables de défense du gouvernement de transition de Madagascar ont averti que les forces armées, la gendarmerie et la police refusent tout accord forcé conclu à Maputo, au Mozambique, par les politiciens malgaches.

Le ministre de la Défense, Noël Rakotonandrasana, le ministre de la Sécurité intérieure, Organès Rakotomihantarizaka, et le secrétaire d'État de la gendarmerie nationale, Claude Ravelomanana, ont déclaré dans un communiqué publié mercredi a Antananrivo qu'ils ne sont pas contre la réunion prévue de l'actuel et anciens présidents à Maputo mercredi si elle est destinée à résoudre la crise politique prolongée.

Toutefois, ils ont fait clairement comprendre qu'aucune décision forcée, qui ne sera pas pour l'intérêt supérieur de la grande île, ne peut être acceptée et appliquée à Madagascar.

Arrangés par les envoyés spéciaux de l'Organisation des Nations Unies (OUA), de l'Union Africaine (UA), de la Communauté de Développement de l'Afrique Australe (SADC) et de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), le président de la Haute Autorité de Transition malgache, Andry Rajoelina et les anciens présidents Marc Ravalomanana, Didier Ratsiraka et Albert Zafy prevoient de dialoguer à Maputo sur une éventuelle solution au 7 mois de crise politique dans la grande île de l'Océan Indien.

Il est fort probable que, sous l'intense pression internationale, les quatre acteurs de la crise sont susceptibles de signer un accord sur la transition ainsi que sur une éventuelle solution à la crise politique et à des perturbations sociales, qui ont commencé en décembre dernier.

Les trois ministres de l'autorité de transition dirigée par Rajoelina ont déclaré que les quatre présidents devraient disposer d'une assez grande marge de manoeuvre pendant les négociations et prendre des décisions en toute liberté, mais ne devraient pas signer une charte ou un accord par la force.

[1] [2] [3]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?