Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 14.07.2009 15h48
L'ONU aide à créer un centre de soutien pour les survivants des violences rwandaises

Les survivants des violences au Rwanda pourront accéder à des services dans un centre de soutien grâce aux efforts des agences de l'ONU, selon un communiqué de presse publié par le Fonds de Développement des Nations Unies pour la Femme (UNIFEM).

Le centre Isange, qui se situera dans l'hôpital de la police de Kacyriu à Kigali, offrira une série de services, dont la protection contre les violences, l'investigation criminelle, l'analyse médicale, le traitement physique et psychologique.

Cette initiative est devenue possible grâce à un accord de partenariat signé la semaine dernière entre les services sanitaires de la police nationale rwandaise et des agences onusiennes au Rwanda, dont l'UNIFEM, le Fonds des Nations Unies pour la population et le Fonds des Nations Unies pour l'Enfance.

"L'ONU s'engage à travailler avec le gouvernement et la société civile du Rwanda pour empêcher la violence, particulièrement celle affectant les enfants et les femmes", a souligné Aurelien Agbenonci, coordinateur résident de l'ONU au Rwanda.

Les conflits civils continus au Rwanda ont causé des violences sexuelles, des tortures et le travail forcé parmi les civils dans le pays ces dernières années.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?