Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 30.06.2009 11h17
Les relations Afrique-Chine basées sur une formule gagnat-gagnant

Le président ougandais Yoweri Museveni a déclaré lundi que les relations entre l'Afrique et la Chine sont basées sur une formule gagnant-gagnant, rejetant les préoccupations de certains pays européens qui estiment que la présence de la Chine en Afrique entrave le progrès du continent dans la démocratie.

Selon M. Museveni, l'Afrique et la Chine ont besoin de faire du commerce l'une avec l'autre, parce qu'elles ont besoin des marchés. "Les Chinois ont besoin des marchés, nous avons également besoin de marchés, ils ont besoin de matières premières, nous avons aussi besoin de coopérer avec eux dans le traitement des ces matières, c'est donc une formule gagnant-gagnant pour les Africains et les Chinois", a noté le président ougandais.

Lors de sa rencontre avec le président allemand Horst Kohler en Allemagne à la mi-juin, M. Museveni a été informé par son hôte que les Africains pensent que la Chine est meilleure que l'Occident, parce qu'elle n'ingère pas dans les affaires intérieures des pays africains, alors que l'Occident critique toujours l'Afrique pour des questions relatives à la démocratie, à la corruption et aux droits de l'Homme.

"Je ne sais pas pourquoi l'Europe est préoccupé par la présence de la Chine en Europe, alors qu'elle considère la Chine comme un partenaire commercial clé au niveau mondial", a dit encore M. Museveni.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?