Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 10.06.2009 13h28
Le FMI salue l'intention de la Chine d'acheter des obligations du fonds

Le Fonds monétaire international (FMI) a salué mardi l'intention de la Chine d'investir jusqu'à 50 milliards de dollars d'obligations du FMI pour l'aider à enrayer la crise financière mondiale.

"Nous sommes reconnaissants aux autorités chinoises pour nous avoir signalé leur intention d'investir dans les obligations du FMI et par là, aider le FMI à surmonter la crise économique et financière mondiale", a déclaré le directeur du FMI, Dominique Strauss-Kahn, dans un communiqué.

L'Administration d'Etat de la bourse chinoise a annoncé que la Chine souhaite acheter un maximum de 50 milliards de dollars d'obligations émis par le FMI, car autant les rendements que les risques sont raisonnables.

"Avec cette annonce, les autorités chinoises ont montré leur soutien au système économique et financier international", a souligné M. Strauss-Kahn, et d'ajouter: "Cette décision bénéficiera à tout le monde".

L'investissement des membres du FMI permettra au fonds d'aider les pays membres, notamment les pays en voie de développement et les marchés émergents, à faire face à la crise et bénéficiera donc à tous les membres en facilitant une reprise anticipée de l'économie mondiale.

Par ailleurs, les nouvelles obligations serviront d'instrument d'investissement sûr pour les membres avec un retour raisonnable, d'après le FMI.

"Les agents du FMI présenteront la documentation nécessaire au Conseil exécutif du Fonds pour permettre l'émission d'obligations dè s que possible", a ajouté le chef du FMI.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?