Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 26.05.2009 08h13
Bonne gouvernance au Sénégal : appel au consensus de toutes les forces vives de la nation

Les Assises nationales du Sénégal ont appelé dimanche à Dakar les partis politiques et la société civile au consensus et au respect de la "Charte de la bonne gouvernance", élaborée suite à des "consultations citoyennes" révélant une crise "multidimensionnelle" au Sénégal, a-t-on appris auprès des organisateurs.

"Le redressement de la situation actuelle du pays exige un consensus de toutes les forces vives de la nation", a souligné le président des Assises Nationales, Amadou Mahtar Diop, devant plusieurs centaines de représentants d'organisations patronales, syndicales et de personnalités religieuses.

Face à "la vie est chère", la situation au Sénégal "risque d'éclater un jour", a averti M. Mbow, qui appelle à une gestion " parcimonieuse" des "biens de l'Etat".

Les Assises nationales ont été créées en juin 2008 pour répondre à une "crise multidimentionnelle" au Sénégal. Elles réunissent plus de 70 organisations et membres de la société civile, qui ont sillonné le pays pour faire des "consultations citoyennes".

Il ressort de ces "consultations citoyennes" une situation économique, politique, sociale et institutionnelle alarmante. D'où l'élaboration, par les membres des Assises nationales, d'une Charte de la bonne gouvernance, qui édicte des mesures institutionnelles.

"Nous pensons qu'il faut mettre des garde-fous pour préserver les libertés", a indiqué M. Mbow.

Le président des Assises nationales a par ailleurs adressé un appel à "tous les partenaires extérieurs pour qu'ils mesurent la démarche des Assises nationales (...) et que la situation risque de mener notre pays à une voie sans issue".

Les représentants de l'Allemagne, de l'Afrique du Sud, de la Suisse, de la France, du Mexique, de la Roumanie, de l'Union européenne, de la Suède, du Luxembourg, des Pays Bas, de l'Egypte, de la Tunisie, du Canada et des Etats-Unis ont assisté à cette cérémonie officielle. Outre ces diplomates, les représentants des partenaires au développement, dont l'USAID et la Banque mondiale, y étaient également présents.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?