Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 17.04.2009 08h17
La Chine et le Kazakhstan s'engagent à renforcer leurs relations

Le président chinois Hu Jintao et son homologue kazakh Noursoultan Nazarbaïve se sont entretenus jeudi après-midi à Beijing.

Les deux dirigeants ont convenus d'approfondir davantage la coopération bilatérale dans tous les domaines et de travailler ensemble pour faire face aux défis de la crise financière mondiale.

Après leur entretien, le président Hu Jintao et le président Noursoultan Nazarbaïve ont signé une déclaration conjointe et assisté à la signature de dix accords sur la coopération dans des domaines tels que les transports, l'éducation, l'agriculture, les télécommunications et les réserves naturelles.

Les deux parties ont hautement loué le développement de leurs liens bilatéraux. Hu Jintao a indiqué que le partenariat stratégique entre la Chine et le Kazakhstan s'est développé rapidement ces dernières années, aboutissant à des résultats fructueux dans divers domaines. Les deux pays ont maintenu des contacts étroits à haut niveau, renforcé la confiance politique mutuelle, élargi leur coopération concrète et leur coordination étroite au sein de mécanismes multilatéraux, a-t-il souligné, tout en exprimant sa gratitude envers le Kazakhstan pour son soutien à la Chine sur des questions importantes telles que Taiwan, le Tibet et la tenue des Jeux olympiques et paralympiques de Beijing.

Noursoultan Nazarbaïve a indiqué que le Kazakhstan attachait une grande importance au développement de ses relations d'amitié et de coopération avec la Chine. Selon lui, la Chine a énormément élargi son influence et élevé sa position dans la communauté internationale à travers son succès dans sa manière de surmonter le séisme du Sichuan, dans l'organisation des Jeux olympiques et dans le lancement du vaisseau spatial. Il a indiqué que les mesures efficaces adoptées par le gouvernement chinois pour résoudre la crise financière mondiale ont non seulement bénéficié à l'économie chinoise, mais aussi contribué à la croissance de l'économie mondiale.

Hu Jintao a indiqué que le gouvernement chinois donnait toujours une priorité au développement de son partenariat stratégique avec le Kazakhstan. Pour faire avancer ce partenariat, le président chinois a suggéré que les deux pays devaient travailler ensemble dans les quatre domaines suivants :

- Premièrement, les deux pays doivent continuer à renforcer leurs contacts de haut niveau, à perfectionner le mécanisme de coopération et à approfondir les relations politiques. Les dirigeants des deux pays doivent maintenir des contacts fréquents.

- Deuxièmement, les deux pays doivent profiter de la complémentarité de leur économie pour approfondir la coopération dans les domaines de l'économie, du commerce, de l'énergie, des ressources et des finances afin de réaliser un développement commun.

- Troisièmement, les deux pays doivent promouvoir les échanges et la coopération culturels afin de créer une base solide pour l'amitié entre la Chine et le Kazakhstan. La Chine est prête à intensifier la coopération dans les domaines de la culture, de l'éducation, de la santé, du tourisme et du sport avec le Kazakhstan.

- Quatrièmement, les deux pays doivent intensifier leur coopération sur la sécurité et conjuguer leurs efforts pour faire face à divers défis. La Chine est prête à renforcer la coordination et la coopération avec le Kazakhstan au sein des organisations multinationales, comme l'Onu et l'Organisation de coopération de Shanghai.

M. Nazarbaïev a fait écho à la proposition de Hu Jintao, indiquant que, dans le contexte actuel, le Kazakhstan était prêt à renforcer son partenariat stratégique avec la Chine. Il a exprimé sa volonté d'élargir la coopération bilatérale dans les domaines du commerce, de l'énergie, des transports, de l'agriculture, des finances et des télécommunications.

Les deux pays doivent continuer à promouvoir leur coopération dans les plate-formes multilatérales, notamment au sein de l'Onu, l'Organisation de Coopération de Shanghai et la Conférence sur l'interaction et les mesures de confiance en Asie, a-t-il indiqué.

Il a souligné que les deux pays devaient lutter ensemble contre les trois forces du mal, à savoir le séparatisme, le terrorisme et l'extrémisme, afin de maintenir la paix et la stabilité régionales et mondiales.

Le président kazakh a par ailleurs réaffirmé que son pays soutenait la position de Chine sur les questions de Taiwan et du Tibet.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
Chine reste le pays le plus attirant pour les capitaux étrangers, selon une enquête des Nations Unies
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?