Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 07.04.2009 08h22
Ouverture de la 120e Assemblée de l'UIP à Addis-Abéba

L'Union interparlementaire ( UIP), organisation mondiale des Parlements des Etats souverains, a ouvert sa 120ème Assemblée dimanche soir à Addis-Abéba, capitale de l'Ethiopie, par une cérémonie en présence de plus d'un millier de délégués.

A la cérémonie d'ouverture ont participé le Premier ministre éthiopien Meles Zenawi, le président de la Chambre des représentants du peuple de l'Ethiopie, Teshome Toga, le président de la Chambre de la Fédération éthiopienne, Degefe Bula, le secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (UNECA), Abdoulie Janneh, le président de la Commission de l'Union africaine (UA), aux côtés du président de l'UIP, Theo-Ben Gurirab, du secrétaire général de l'UIP, Anders B. Johnsson.

La Chine est représentée par la vice-présidente du comité permanent de l'Assemblée populaire natoinale (APN) de Chine, Uyunqimg.

Dans leurs allocuations, MM. Zenawi, Gurirab, Ping, Janneh, qui a lu un message du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, se sont exprimé autour du thème de cet Assemblée: "Consolider la paix, la démocratie et le développement en temps de crise: le rôle des parlements".

Ils ont indiqué que les parlements ont un rôle priomordial à jouer dans les efforts pour faire face à la crise économique actuelle, appelant tous les pays à travailler ensemble pour passer cette période difficile.

Ils ont mis garde contre la montée du protectionnisme sur fond de crise actuelle.

M. Jean Ping a félicité le Premier ministre éthiopien pour sa participation au sommet du G20 à Londres, pour faire entendre la voix de l'Afrique sur la crise économique. Pour lui, les parlements peuvent contribuer à l'établissement d'ordre international "plus juste".

Selon M. Gurirab, la crise économique est le résultat des défaillances existant dans le système international actuel et il faut une "solution mondiale" pour traiter ce "problème mondial".

Il a annoncé que l'UIP envisage d'organiser une réunion en mai à Genève pour débattre la crise financière et économique.

Pour Meles Zenawi, Il est temps opportun pour l'UIP de choisir le thème "Consolider la paix, la démocratie et le développement en temps de crise: le rôle des parlements".

Alors que certains se montraient optimistes il y a un an, tout a changé aujourd'hui, a-t-il indiqué, estimant que la crise met à mal les acquis et aggrave les défis.

Il a dénoncé le protectionnisme qui, selon lui, va à l'encontre de la mondialisation.

Il a souligné que le sommet du G20 à Londres, où les dirigeants sont déterminés à redynamiser l'économie mondiale, est "un pas dans la bonne direction".

Par ailleurs, M. Gurirab s'est félicité des progrès enregistrés dans la représentation des femmes dans les parlements, affirmant que les femmes représentent plus de 30% des parlementaires de 24 pays, dont sept de l'Afrique.

Il a aussi déclaré que l'UIP "condamne fermement" les changements de pouvoir dans des pays via les coups d'Etat.

Les travaux officiels de l'Assemblée de l'UIP se dérouleront du 6 au 10 avril. Un débat général sera consacré à la situation politique, économique et sociale dans le monde sur le thème " Consolider la paix, la démocratie et le développement en temps de crise: le rôle des parlements".

Parallèlement, les trois commissions permanentes que compte l'UIP examineront respectivement des sujets tels que la non- prolifération nucléaire et le désarmement, les changements climatiques, les modèles de développement durable et les énergies renouvelables, la liberté d'expression et le droit à l'information.

Selon le règlement de l'UIP, "un point d'urgence" peut être ajouté à l'ordre du jour. Parmi les thèmes proposés, celui ayant obtenu le plus de suffrages favorables sera maintenu. Jusqu'ici, l'Inde, les Emirats arabes, Oman, le Mexique, le Canada ont fait des propositions, portant respectivement sur la lutte contre le terrorisme transfrontalier, le problème de Gaza, la lutte mondiale contre le crime organisé, et la crise financière mondiale.

Selon l'UIP, l'Assemblée à Addis-Abéba permettra aussi aux délégations de tenir des réunions bilatérales et de rechercher des solutions aux conflits qui sévissent dans plusieurs parties du monde.

Fondée en 1889 et basée à Genève, l'UIP compte plus de 150 parlements nationaux affiliés et huit assemblées parlementaires régionales comme membres associés.

Vendredi, M. Gurirab a annoncé la suspension de trois pays membres, à savoir la Mauritanie, la Guinée et Madagascar, indiquant que la transition de pouvoir dans ces pays étaient "anti- démocratique".

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Poutine: l'oléoduc russe atteindra la frontière chinoise en quelques semaines
 Barroso : le lancement des négociations sur l'adhésion de la Turquie est la "décision unanime" de l'UE
 Obama entame la visite d'Etat en Turquie
 La dénucléarisation prônée par Obama est-elle réaliste ? (ANALYSE)
 L'armée américaine affirme que la RPDC n'a pas réussi à mettre sur orbite un satellite
 Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunira sur le tir d'une fusée de la RPDC
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.