Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 03.04.2009 08h15
G20 : Hu Jintao appelle à une opposition ferme au protectionnisme commercial

Le président chinois Hu Jintao a exhorté jeudi les membres du G20 à afficher une ferme opposition au protectionnisme commercial, surtout dans le contexte d'une crise financière et économique.

"Nous devons travailler ensemble pour s'opposer au protectionnisme commercial sous toute forme, et rejeter toutes les tentatives de relever l'accès au marché introduit sous différentes excuses ainsi que le protectionnisme d'investissement", a souligné M. Hu, dans un discours prononcé lors du sommet du G20.

Récemment, le protectionnisme commercial, sous diverses formes, s'est renforcé de manière remarquable, et ce phénomène est à l'encontre du consensus conclu lors du sommet du G20 en novembre dernier à Washington, a rappelé le président chinois.

Les dirigeants du G20, réunis en premier sommet du groupe aux Etats-Unis, ont rejeté clairement, dans la déclaration finale, le protectionnisme commercial.

"Le protectionnisme était prédominent au cours de la Grande Dépression dans les années 1920 et 1930, mais il ne fait autrement que de conduire vers de graves conséquences. Les leçons de l'histoire doivent être tirées", a dit M. Hu.

"Nous devons nous opposer ensemble à ces pratiques discriminatoires contre les travailleurs étrangers sous l'excuse de protéger les emplois intérieurs", a poursuivi le président chinois.

Il a exprimé le souhait que les pays concernés puissent relâcher leurs restrictions injustes imposées sur les exportations en provenance de pays en développement et renforcer leurs échanges commerciaux avec ces pays-là.

Les négociations de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) du cycle de Doha sont cruciale pour la libéralisation des échanges commerciaux, a-t-il souligné.

Les négociations lancées fin 2001 entre les membres de l'OMC à Doha (Qatar) sont entrées dans l'impasse en raison du refus de certains pays de réduire leurs droits de douane sur des produits jugés "stratégiques" pour leurs producteurs locaux.

Le président chinois a appelé à "avancer sur la base de l'actuel cadre" et à "continuer à faire avancer les négociations en vue de conclure un accord au plus tôt possible".

Le deuxième sommet du Groupe des 20 (G20) s'est clôturé jeudi à Londres avec un consensus sur la façon de sauver le monde de la crise financière, y compris la promesse d'un énorme fonds pour le Fonds monétaire international (FMI), la Banque mondiale et d'autres organisations financières multilatérales.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 G20 : Hu Jintao renouvelle l'appel à plus de soutien aux pays en développement
 G20 : la Chine promet de rester engagée dans la lutte contre la crise
 Le président chinois au sommet du G20 à Londres
 Les dirigeants du G20 se réunissent à Londres pour examiner la crise financière et économique
 La Chambre de Commerce américaine salue le nouveau dialogue américano-chinois
 "Identité de vues" entre la France et le Brésil sur le sommet du G20
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.