Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 29.12.2008 08h06
Guinée: la junte organise des "réunions d'information" et promet la lutte anti-corruption (PAPIER GENERAL)

La junte guinéenne, qui s'est emparé mardi du pouvoir après le décès du président Lansana Conté à 74 ans, a entamé samedi une "réunion d'information" pour tenter d'expliquer sa politique.

Samedi plus tard, le chef de la junte, le capitaine Moussa Camara, a nommé le deuxième vice-président de la junte, le lieutenant-colonel Sékouba Konaté, au poste de ministre de la Défense nationale, à titre provisoire.

La première "réunion d'information" avec les partis politiques, les syndicats, la société civile et les dignitaires religieux du pays a débuté à midi au camp Alfa Yaya Diallo à Conakry.

La réunion présidée par le capitaine Camara, a vu la participation de plusieurs dirigeants politiques, dont le président de l'Assemblée nationale, Aboubacar Somparé, et les opposants Alpha Condé et Sydia Touré.

Devant un millier de personnes, le capitaine Camara a promis de lutter contre la corruption qui, selon lui, rongeaient le pays pendant des décennies, ainsi qu'une révision des accords miniers jugés "léonins" avec l'étranger.

"Ce sont les gouvernants qui ont entouré le chef de l'Etat ( Conté) qui ont pillé ce pays", a indiqué le capitaine Camara.

"Toute personne qui veut détourner le bien de l'Etat à son profit sera jugée et chatiée", a averti le chef de la junte, dénonçant la "corruption notoire" du gouvernement renversé.

Il a également annoncé une "renégociation" des contrats miniers signés avec l'étranger, ainsi qu'une suspension de l'exploitation dans les zones aurifères du pays.

Se souciant du "bonheur de la nation", il a également annoncé la nomination prochaine d'un Premier ministre civil "ayant ses attributions", et invité les partis politiques et syndicats à lui proposer leur "projet de société".

Sans aborder la délicate question de l'élection présidentielle, le chef de la junte a par ailleurs demandé aux populations de lui proposer la date pour organiser les élections législatives.

Cependant, la seconde rencontre avec les représentants de la communauté internationale, prévue samedi midi, a été reportée à mardi prochain, a annoncé le Conseil national pour la démocratie et le développement (CNDD, junte) dans un communiqué sans donner d'autres détails.

Avec ces deux rencontres, la junte semble vouloir expliquer et justifier leur acte de prise du pouvoir auprès de la communauté internationale, qui condamne son coup d'Etat et exige un "retour à la normalité".

L'Union africaine (UA) a menacé d'imposer des sanctions " fermes" aux putschistes "dans le cas où le coup d'Etat serait consommé", alors que l'Union européenne (UE) et la France ont espéré l'organisation des élections dans les six mois à venir.

Pourtant, le président sénégalais Abdoulaye Wade a indiqué vendredi que les militaires putschistes "méritent d'être soutenus". Il est le premier chef d'Etat étranger à adresser un message de soutien à la jeune junte.

"Je m'adresse à l'UE, à la France et à la Banque mondiale pour leur demander de les soutenir et mettre en place un pouvoir civil en organisant des élections", a déclaré M. Wade vendredi lors d'une conférence de presse à Paris.

Vendredi, plus de 30.000 Guinéens avaient assisté à Conakry les funérailles nationales du président Conté décédé lundi, alors que le couvre-feu imposé par la junte était entré en vigueur en début de la soirée.

Le couvre-feu, qui n'a été appliqué qu'une seule journée, a été suspendu samedi, pour perserver un "climat social normal".

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 200 morts dans les raids israéliens contre Gaza
 Un ingénieur chinois blessé par le tir d'une arme à feu dans le nord-ouest du Pakistan
 Explision d'un immeuble en Ukraine : le bilan passe à 19 morts
 Interview: les relations commerciales sino-australiennes peuvent se renforcer
 Moubarak appelle à la retenue entre Israël et les militants
 La Chine et l'Egypte font voeu de surmonter conjointement les retombées de la crise financière globale
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.