Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 03.11.2008 08h33
Le neuvième travailleur chinois du secteur pétrolier enlevé au Soudan est mort (ambassade)

La neuvième personne des neuf travailleurs chinois du secteur pétrolier enlevés au Soudan a été tuée par ses ravisseurs et son corps a été retrouvé, a confirmé vendredi soir un responsable de l'ambassade chinoise au Soudan.

Jusqu'à maintenant, cinq des neuf travailleurs chinois enlevés ont été tués, alors que les quatre autres ont été sauvés.

Neuf travailleurs chinois du secteur pétrolier, tous des employés de la China National Petroleum Corporation (CNPC), avaient été enlevés le 18 octobre dans l'Etat de Kordofan, dans le sud du Soudan.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Khartoum promet de protéger les travailleurs chinois
 Message de condoléances du président nigérien à son homologue chinois
 Un ouvrier chinois du secteur pétrolier enlevé retrouvé vivant par l'armée soudanaise
 Deux Chinois sont portés disparus au Soudan
 La Chine a envoyé un groupe de travail au Soudan suite au kidnapping des employés chinois
 Découverte du corps du quatrième otage chinois tué au Soudan
 Le Soudan condamne le meurtre de quatre Chinois enlevés
 L'ambassadeur de Chine à l'ONU condamne le meurtre d'ouvriers chinois au Soudan
 L'UE condamne l'enlèvement de Chinois au Soudan
 L'Ambassade de Chine annonce que neuf ouvriers chinois ont été enlevés au Soudan
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.