Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 02.09.2008 14h31
Philippines: un attentat dans un terminal de bus fait 6 morts et des dizaines de blessés

Six personnes ont été tuées et des dizaines d'autres blessées dans une explosion qui s'est produite lundi après-midi dans un terminal de bus dans la province de Davao, dans le sud des Philippines, ont indiqué des responsables.

L'explosion, causée par une bombe artisanale, s'est produite sur un bus navette vers 14H45 locales (06H25 GMT), a déclaré Romeo Brawner, porte-parole de l'armée philippine.

Des soldats ont été immédiatement dépêchés sur le terrain après l'explosion, a indiqué Armand Rico, un autre officiel militaire.

Vingt-huit personnes ont été blessées dans l'explosion, a rapporté la chaîne de télévision locale TV GMA, citant M. Rico.



La police te l'armée ont établi des points de contrôle le long des routes que les auteurs de cette attaque pourraient emprunter.

Selon M. Rico, l'explosion a été tellement puissante qu'elle a arraché la tête d'un civil non identifié.

A en croire des témoins, le bus a été éventrée par l'explosion et des morceaux de corps humains s'éparpillaient sur les lieux de l'attentat. L'armée a rapporté que quatre personnes avaient été tuées sur le coup alors que deux des blessés, dans un état très grave, ont succombé dans un hôpital local.

Cet attentat, qui n'a été revendiqué dans l'immédiat, s'est produit alors que les troupes gouvernementales sont engagées dans des combats contre les membres radicaux du Front moro islamique de libération (MILF, séparatiste) dans la région de Mindanao, dans le sud du pays.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Philippines : les rebelles du MILF se retirent des villages occupés
 Philippines : report de la signature de l'accord entre le gouvernement et les rebelles
 Philippines : la Sulpicio Lines tenue responsable du naufrage
 Philippines : il n'y a aucune notification officielle malaisienne sur le retrait de ses soldats de maintien de la paix
 Philippines : des personnalités publiques prient pour la santé de Corazon Aquino
 Philippines : la Chambre des représentants reportera le vote sur le sort du président du Parlement
 Philippines : arrestation d'un adjoint d'Abou Sayyaf
 Philippines : des députés proposent de fixer un nouveau terme de mandat pour les responsables élus
 La présidente philippine promet d'organiser les élections générales en 2010
 Philippines : le nombre des rebelles armés gauchistes baisse à 5. 700
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.