Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 19.08.2008 15h40
Greenpeace : le bouclier antimissile américain lancerait une nouvelle course aux armements

L'accord donné par la Pologne aux Etats-Unis pour que ces derniers puissent installer des composants du bouclier antimissile sur son territoire perturbera la sécurité du pays et pourrait lancer une nouvelle course aux armements, a mis en garde Greenpeace lundi.

Les Etats-Unis et la Pologne ont signé jeudi dernier un accord initial sur l'installation d'un bouclier antimissile en Pologne. Un radar sera érigée en République tchèque pour le bouclier.

Comme mesure sécuritaire supplémentaire, la Pologne recevra également une unité de missiles patriotes américains.

Dans un communiqué envoyé à l'agence de presse polonaise PAP, Greenpeace a déclaré que le bouclier ne fera qu'engendrer une nouvelle courses aux armements.

"Aucune arme ou menace ne peut garantir un avenir sûr", a déclaré l'organisation, et d'ajouter que le bouclier "n'était pas vraiment un bouclier mais une nouvelle arme offensive incarnant les rêves de l'administration Bush concernant les frappes pré ventives planétaires".

Greenpeace rappelle également que l'Agence américaine de défense anti-missile (MDA) avait admis que les installations polonaises et tchèques protègeraient essentiellement les systèmes radars de Grande-Bretagne et du Groenland, et qu'en cas d'attaques contre les Etats-Unis, les installations polonaises et tchèques seraient les premières à être visées.

Aucune quantité de missiles Patriotes ne garantira la sécurité de la Pologne en cas de conflit, a mis en garde Greenpeace.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Thaïlande-Cambodge : réunion de second round entre les ministres des AE sur le litige frontalier
 Prochains exercices navals conjoints israélo-turco-américains
 L'Egypte arbitrera les négociations palestiniennes à partir de la semaine prochaine
 Bagdad : un hélicoptère américain s'écrase
 Israël : le comité ministériel approuve la libération de 200 prisonniers palestiniens
 La France appelle le pakistan à respecter "l'Etat de droit" après la démission de Musharraf
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.