Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 19.06.2008 08h34
Nucléaire : l'Iran a des "options" pour répondre à de nouvelles sanctions (porte-parole)

L'Iran a des "options" pour répondre aux nouvelles sanctions que l'Union européenne (UE) a menacé d'imposer, a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Mohammad-Ali Hosseini.

"Notre population et nos responsables suivent de près les décisions de l'autre côté. S'ils (pays européens) prennent une décision contre l'Iran, nous avons des options contre eux", a souligné le porte-parole, cité mercredi par le journal Kayhan.

Le Haut Représentant européen pour la politique étrangère et de sécurité commune, Javier Solana, avait effectué le week-end dernier une visite à Téhéran pour tenter de sortir de l'impasse les négociations sur le dossier nucléaire iranien.

Parallèlement, l'Europe brandissait les menaces de sanctions pour renforcer la pression sur l'Iran, pour qu'il abandonne son programme nucléaire accusé par l'Occident d'être "une tentative de fabriquer des armes nucléaires".

Lundi, le Premier minsitre britannique Gordon Brown a affirmé lundi que les Etats membres de l'UE avaient convenu d'imposer des nouvelles sanctions contre l'Iran, dont le gel des capitaux d'une banque iranienne importante.

"Le Premier ministre britannique a fait cette remarque, mais les autres responsables européens l'ont tous rejetée, déclarant qu'aucune décision n'avait été prise pour renforcer les sanctions contre l'Iran", a noté M. Hosseini, lors d'une conférence internationale du Golfe mardi à Téhéran.

L'Occident attend la réponse iranienne à la proposition présentée samedi dernier par Javier Solana, proposition appelant à des entretiens dans les domaines technologique et économique, ainsi qu'à la suspension du projet iranien d'enrichissement d'uranium.

Mardi, un responsable financier iranien a confirmé que son pays n'a pas envisagé de retirer des capitaux des banques européennes, en réfutant les informations selon lesquelles que l'Iran aurait retiré presque 75 millions de dollars des banques européennes de crainte du gel possible dans le cadre des nouvelles sanctions contre le programme nucléaire iranien.

Samedi dernier, le porte-parole du gouvernement iranien Gholam Hossein Elham avait souligné que Téhéran rejetterait toute proposition nucléaire des principales puissances mondiales qui demande une suspension de son enrichissement d'uranium.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Nucléaire : Brown appelle l'Europe à renforcer ses sanctions contre l'Iran

 Début de la rencontre Solana/Mottaki

 Nucléaire : Solana souhaite obtenir une réponse positive de l'Iran

 Paris et Washington voient une éventuelle bombe nucléaire iranienne comme une menace pour le monde

 Solana souhaite relancer les négociations sur le dossier nucléaire iranien

 Bush affirme vouloir résoudre le problème nucléaire iranien par la diplomatie

 Bush menace l'Iran de nouvelles sanctions

 Washington appelle à davantage de pression sur Téhéran

 L'Iran jure de poursuivre un programme nucléaire pacifique

 Le rapport de l'AIEA ne prouve aucun écart dans le programme nucléaire
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.