Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 19.06.2008 08h33
Israël confirme la trêve avec le Hamas

Israël a officiellement confirmé mercredi un accord de trêve, sous la médiation de l'Egypte, avec le mouvement palestinien Hamas dans la bande de Gaza, qui entrera en vigueur à partir de 06H00 locales (03H00 GMT) jeudi matin.

"Si les combats cessent effectivement jeudi comme prévu, Israël lèvera son blocus à Gaza la semaine prochaine", a déclaré le porte-parole du gouvernement israélien Mark Regev, cité par la presse locale.

En même temps, des négociations sur la libération de Gilad Shalit, un soldat israélien enlevé en 2006 et détenu par le Hamas dans la bande de Gaza, s'intensifieront, a ajouté M. Regev.

L'Egypte et le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, ont tous annoncé mardi qu'une trêve entrera en vigueur jeudi, mais il n'y avait pas de confirmation officielle de la part israélienne jusqu'à mercredi.

Il est rapporté qu'Israël a approuvé l'accord après que les médiateurs égyptiens eurent dit au général Amos Gilade du ministère israélien de la Défense, qui était mardi au Caire pour des négociations, que le Hamas avait accepté les demandes d'Israël.

Le Premier ministre israélien Ehud Olmert, le ministre de la Défense Ehud Barak et la ministre des Affaires étrangères Tzipi Livini ont tous approuvé l'accord, a rapporté la radio militaire israélienne.

Poutant, M. Gilad a souligné mercredi que la trêve ne constitue pas un accord de paix.

"Ce n'est pas un accord de paix. Il y a une compréhension qui est basée sur l'efficacité des activités militaires jusqu'à maintenant, et la volonté de l'arrêter", a indiqué M. Gilad à la radio d'Israël.

"Si le tir à la roquette depuis Gaza continue, cela constituera une violation de cessez-le-feu, et les forces de défense israéliennes se préparent aussi pour cette situation", a ajouté M. Gilad.

Dès qu'il y aura trois jours de calme, Israël a promis de lever le siège économique sur Gaza et d'autoriser une expédition importante de matières premières et de marchandises à travers les points de passage frontaliers.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Le Hamas confirme l'accord de cessez-le-feu avec Israël

 Israël accepte la trêve avec le Hamas

 Barak : c'est trop tôt pour déclarer une trêve à Gaza

 Trois raids aériens israéliens dans la bande de Gaza

 Trêve/Hamas : les négociations sont positives et touchent à leur fin

 Le Fatah envoie une délégation à Gaza pour sensibiliser sur la réconciliation inter-palestnienne

 La délégation de Abbas à Gaza ne va pas rencontrer le Hamas

 Le Hamas déterminera une trêve avec Israël après plus de discussions

 Israël suspend temporairement une opération militaire contre Gaza

 Des roquettes palestiniennes touchent une usine israélienne, un tué
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.