Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 22.04.2008 09h35
Arrivée du numéro 2 de l'AIEA en Iran pour des négociations sur le nucléaire

Le numéro deux de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) est arrivé à Téhéran lundi matin pour des négociations avec des officiels iraniens sur le programme nucléaire du pays, a rapporté l'agence de presse officielle IRNA.

Olli Heinonen, à la tête d'une délégation de l'AIEA, est en visite pour 2 jours en Iran pour s'entretenir avec des officiels iraniens sur les allégations selon lesquelles l'Iran aurait un programme secret d'armement nucléaire, selon l'IRNA.

Le but de la visite de M. Heinonen est de discuter des "progrès de la coopération Iran-AIEA", a expliqué un officiel cité par l'agence de presse iranienne.

M. Heinonen n'a pas nié que les discussions puissent porter sur ces allégations, que l'Iran, pour qui il ne s'agit que d'une invention américaine, dément formellement.

Les inspecteurs de l'AIEA et l'équipe iranienne conduite par le chef-adjoint du Conseil suprême de la sécurité nationale, Javad Vaïdi devraient discuter des affaires d'Etat courantes.

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Mohammad-Ali Hosseini a souligné dimanche que la visite de M. Heinonen en Iran serait une visite ordinaire dans le cadre de la coopération Iran-AIEA.

Les pays occidentaux accusent l'Iran de chercher à mettre au point des bombes atomiques sous couvert d'un programme civil et ils demandent la suspension des activités iraniennes d'enrichissement d'uranium, ce que Téhéran refuse de faire, soutenant que ses intentions sont pacifiques.

Malgré plusieurs inspections, l'AIEA ne parvient toujours pas à déterminer si le programme nucléaire de l'Iran est pacifique ou non.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Libération de 2 officiels de l'ONU enlevés en zone tribale pakistanaise

 Ban Ki-moon exhorte à faire aboutir le cycle de Doha

 Irak: environ 40 miliciens chiites tués par les forces gouvernementales

 Paraguay : l'ancien évêque Lugo remporterait la présidence

 Le commerce franco-chinois ne sera pas affecté par le boycott des produits français selon le MAE de France

 L'UIP appelle les députés du monde à prendre plus de responsabilités pour la paix et la la sécurité
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.