Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 24.03.2008 08h41
Pyongyang appelle Tokyo à présenter ses excuses et à récompenser les "femmes de réconfort"

La République populaire démocratique de Corée (RPDC) a renouvelé dimanche son appel au Japon à présenter ses excuses et à récompenser les femmes innocentes forcées à l'esclavage sexuel pour l'Armée impériale durant la Seconde Guerre mondiale.

Un commentaire du journal officiel Minju Joson indique que la communauté internationale hausse le ton pour que le gouvernement japonais présente ses excuses et récompense ces "femmes de réconfort".

La prostitution militaire forcée par l'Armée impériale japonaise était un pire abus des droits de l'Homme, souligne le commentaire.

Il ajoute que plusieurs pays ont présenté leurs excuses sincères pour leurs crimes autrefois commis durant la Guerre, et que seul le Japon recourt à des tactiques pour ôter ses responsabilités, au lieu de reconnaître ces crimes.

Le gouvernement japonais doit résoudre de manière responsable les crimes commis sous le parrainage de l'Etat, martèle le commentaire.

Des historiens estiment que plus de 700.000 femmes, dont des Asiatiques pour la plupart, ou 100.00 à 200.000 Coréennes, ont été forcées à servir de "femmes de réconfort" pour les militaires japonais durant la Seconde Guerre mondiale.

Les esclaves sexuelles survivantes ont depuis longtemps réclamé les excuses et la récompense de la part du gouvernement japonais, mais leurs demandes ont été pour la plupart rejetées.

Le gouvernement japonais n'a pas encore présenté ses excuses officielles pour le problème de l'esclavage sexuel, même si de nombreux pays, dont les Etats-Unis, ont appelé Tokyo à le faire.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Cheney : Washington fera tout son possible pour promouvoir le processus de paix israélo-palestinien

 Pakistan : le PML-Q désigne son candidat au poste de Premier ministre

 Le Hamas critique le vice-président américain pour ses propos sur le conflit israélo-palestinien

 12 civils irakiens tués par des hélicoptères d'attaque américains

 Le président pakistanais s'engage à soutenir le nouveau gouvernement

 Des dizaines de talibans tués dans le sud de l'Afghanistan ( officiel)
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.