Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 13.02.2008 08h11
Réunion à Ouagadougou de la Fondation Jean Paul II sur la situation au Sahel

La 26e session du Conseil d'administration (CA) de la Fondation Jean Paul II pour le Sahel a entamé, lundi à Ouagadougou, ses travaux en vue de faire le bilan moral et financier du secrétariat général.

La présente session qui va durer une semaine, permettra aux administrateurs et aux partenaires de la Fondation de se rencontrer autour de leur objectif commun à savoir combattre la désertification et d'échanger sur la situation politique, économique et sociale des pays du Sahel.

Cette session sera aussi l'occasion d'examiner le rapport d'activités des différents organes de la Fondation, analyser la baisse des intérêts du capital de la Fondation et enfin étudier les modalités de collecte de fonds à l'étranger et dans les pays du Sahel.

La Fondation, a expliqué le président du CA de la Fondation Jean Paul II, Mgr Jean Pierre Bassène, a pu au cours de l'année 2007 mettre en place les financements des projets 2006, d'un montant total de 1,88 milliard de F CFA.

Au total, sur les 327 projets provenant de tous les pays du Sahel étudiés, 205 projets ont été retenus et financés pour un montant de 1,163 milliard F CFA.

De 2000 à 2004, le Burkina Faso a bénéficié d'une enveloppe de 2,99 milliards de F CFA pour un montant de financement global de 7, 699 milliards de F CFA dans les 9 pays du Sahel.

Pour ce faire, Mgr Jean Pierre Bassène du Sénégal a lancé un appel aux hommes et aux femmes qui ont, à un moment donné, bénéficié de la subvention de la Fondation afin qu'ils s'organisent et s'unissent pour constituer une armée de volontaires, de bénévoles qui vont, par leurs actions, aider la Fondation à accroître ses ressources.

La Fondation Jean Paul II qui a son siège à Ouagadougou, rappelle-t-on, a été créée le 22 février 1984 suite à l'appel du 10 mai 1980 lancé depuis Ouagadougou par le Pape Jean Paul II pour venir au secours des victimes de la sécheresse au Sahel.

Finançant des projets de promoteur qui oeuvre pour la collectivité, la Fondation intervient au profit des Sahéliens sur la base de projets présentés et sélectionnés par son comité des projets.

C'est un organisme qui finance des projets communautaires de formation et de réalisation dans des domaines de développement rural et durable, de lutte contre la pauvreté.

Elle couvre 9 pays à savoir le Burkina Faso, le Cap-Vert, la Gambie, la Guinée-Bissau, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal et le Tchad.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Un soldat américain tué dans une attaque à la bombe en Irak

 Le président malien effectue une visite de 24 heures à Washington

 Six morts dans un attentat suicide au Pakistan

 Irak : au moins un mort dans une explosion près d'un bureau du Parti chiite à Bagdad

 Arrivée en Australie du président du Timor-Leste pour un traitement médical

 Le PM vanuatuan va visiter la semaine prochaine la Nouvelle-Zélande
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.