Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 08.11.2007 08h18
L'Iran affirme disposer déjà de 3.000 centrifugeuses pour l'enrichissement d'uranium

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a déclaré mercredi que son pays disposait déjà de 3. 000 centrifugeuses pour le travail d'enrichissement d'uranium, au mépris d'une exigence cruciale de l'ONU pour le suspendre.

"L'Iran a 3.000 centrifugeuses pour le moment", a fait savoir à la foule le président Ahmadinejad lors d'un grand rassemblement tenu dans la ville de Birjand, dans le nord-est de l'Iran.

C'est la deuxième fois ces deux derniers mois que M. Ahmadinejad indique l'actuel nombre de centrifugeuses disponibles en Iran. Le 2 septembre dernier, le président iranien avait affirmé devant des étudiants que l'Iran était déjà un pays qui possède la capacité nucléaire avec 3.000 machines en circulation, en indiquant que la résolution de l'ONU sur les sanctions contre l'Iran ne pouvait pas forcer Téhéran à y renoncer.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a imposé deux résolutions sur des sanctions contre le programme nucléaire de Téhéran depuis décembre dernier, demandant l'arrêt immédiat des activités d'enrichissement d'uranium. Cependant, de hauts responsables iraniens ont à maintes reprises rejeté une telle demande.

Les Etats-Unis et des pays occidentaux ont accusé l'Iran de développer des armements atomiques sous le couvert du nucléaire civil, mais Téhéran a prétendu qu'il voulait seulement générer de l'électricité.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Conversation téléphonique entre le ministre chinois des A.E. et Solana sur le dossier nucléaire iranien

 La Chine s'oppose à la résolution du problème nucléaire iranien par voie de sanctions

 Le chef de l'AIEA déclare un "pas important" dans le règlement de la question nucléaire iranienne

 Elbaradei: L'AIEA ne trouve pas de preuve de la fabrication d'armes nucléaires en Iran

 Nucléaire : l'Iran invite la France à éviter une politique "discriminatoire"

 L'Iran poursuivra "fermement" son programme nucléaire, dit le nouveau négociateur

 Dossier nucléaire : Bush exige de Moscou une pression sur Téhéran

 La France attend des réponses du nouveau négociateur iranien

 Olmert demande à ElBaradei d'empêcher le plan nucléaire iranien

 Cheney met de nouveau en garde l'Iran contre son programme nucléaire
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.