Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 19.10.2007 09h19
Poutine met en garde contre les pays qui convoitent la richesse des autres

Le président russe Vladimir Poutine a mis en garde jeudi contre le fait de convoiter la richesse et les ressources des autres pays et a promis de continuer à renforcer les forces armées russes.

"Il s'agit d'une sorte de politique érotique qui peut rendre certaines personnes heureuses, mais qui est loin d'aboutir à un résultat positif", a déclaré M. Poutine lors d'une émission de questions-réponses diffusées sur les principales chaînes de télévision et stations de radio du pays.

"La Russie possède assez de moyens et de ressources pour protéger ses propres intérêts, et ceux se trouvant dans d'autres régions également", a déclaré M. Poutine, et d'ajouter que la politique actuelle de renforcement des moyens de défense de la nation est correct.

M. Poutine a pris l'Irak en exemple. "Là-bas, ils ont appris comment bien tirer. Mais ils ont échoué à rétablir l'ordre. Une geurre contre le peuple est une bataille de perdue."

"La Russie n'est pas l'Irak, Dieu merci", a délaré M. Poutine, avant d'indiquer que le pays est assez fort pour défendre ses intérêts et son territoire.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Les Kurdes mécontents de l'approbation par la Turquie de l'incursion en Irak

 Poutine appelle au dialogue direct avec l'Iran

 Poutine demande qu'une date butoire soit fixée pour le retrait des troupes étrangères en Irak

 La Russie répondra au bouclier anti-missile si ses intérêts sont ignorés

 Le président égyptien s'entretient avec le ministre turc des AE

 Le marché du travail, au coeur du sommet social tripartite à Lisbonne
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.