Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 13.10.2007 14h01
Entretiens Poutine-Rice sur des questions de défense

Le président russe, Vladimir Poutine, a averti vendredi la délégation américaine que son pays juge difficile de rester présent dans un traité sur l'élimination des missiles à moyenne et courte portée à moins qu'il ne soit élargi à d'autres pays.

"Nous devons porter ces choses à un point pour que cet accord russo-américain ait une nature globale... si nous ne pouvons pas le faire, il sera difficile pour nous de rester dans cet accord", a souligné M. Poutine lors de ses entretiens avec la secrétaire d'Etat américaine, Condoleezza Rice, et le secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, en visite en Russie.

La Russie et les Etats-Unis ont signé en 1987 un traité sur l'élimination des missiles à moyenne et courte portée.

"Selon nous, il est nécessaire de faire de ces restrictions entre les Etats-Unis et la Fédération russe un réel traité universel", a affirmé M. Poutine cité par l'agence de presse Itar- Tass.

Le président russe a ajouté qu'il souhaite voir les Etats-Unis ne pas se hâter d'appliquer un plan visant à établir des installations antimissiles en Europe de l'Est.

Les ministres russes des Affaires étrangères et de la Défense ont assisté aux entretiens tenus dans la résidence présidentielle de M. Poutine à Novo-Ogaryovo, près de Moscou.

Les pourparlers se sont concentrés sur le système de défense antimissiles américain, le Traité des forces armées conventionnelles en Europe et les moyens de réduire davantage les armements offensifs après l'expiration du START-1 (Traité sur la réduction des armements stratégiques).

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Près de 6 000 candidats aux élections législatives en Russie

 Le ministre chinois des A.E. se rendra en Russie
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.