Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 08.10.2007 08h00
Pakistan : Musharraf remporte le présidentielle et attend la proclamation

Le président sortant du Pakistan, Pervez Musharraf, a remporté l'élection présidentielle au suffrage indirect, déroulée samedi dans le pays, selon les résultats de dépouillement de bulletins non officiels.

Pervez Musharraf a obtenu 252 voix à l'Assemblée nationale et au Sénat, et 34 voix dans la province de la Frontière du Nord- Ouest, et tous les 33 voix dans la province du Baloutchistan (sud- est) et 253 voix dans la province la province du Punjab (centre), la chaîne de télévision Dawn News.

Le candidat Wajihuddin Ahmed, un juge à la retraite, a recueilli deux voix à l'Assemblée nationale et au Sénat, une dans la province de la Frontière du Nord-Ouest, et trois au Punjab.

Pour l'instant, les résultats de dépouillements du Sindh ne sont pas immédiatement disponibles.

Les résultats officiels de cette élection présidentielle ne peuvent pas être proclamés avant un jugement de la Cour suprême sur l'éligibilité de Pervez Musharraf, qui a été remise en cause par l'opposition.

La Cour suprême doit reprendre ses auditions à ce sujet à compter du 17 octobre prochain.

Le scrutin de samedi a commencé vers 10H00 (05h00 GMT) et s'est achevé à 15H00 (10H00 GMT) dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale et aux sièges des Assemblées des provinces de Karachi, de Lahore, de Peshawar et de Quetta sous la haute surveillance des forces de sécurité.

Un total de 34 membres de l'Assemblée de la province de la Frontière du Nord-Ouest ont voté pour les élections présidentielles, alors que 38 députés sont arrivés au siège de l'Assemblée provinciale du Baloutchistan (sud-est) pour faire leur choix.

Quelque 200 députés issus de la coalition d'opposition ont quitté les Assemblées nationale et provinciales en signe de protester contre la candidature du président sortant Pervez Musharraf.

Les députés du Parti du peuple du Pakistan (PPP, opposition), dirigé par l'ancien Premier ministre Benazir Bhutto, n'ont pas donné leur démission. Mais le PPP a décidé de s'abstenir aux élections présidentielles de samedi.

Vendredi, la Cour suprême du Pakistan a refusé d'ajourner les élections présidentielles, tout en interdisant la proclamation des résultats officielles de la présidentielle avant qu'elle ne prononce son jugement sur la validité de la candidature de M. Musharraf.

L'opposition demande que le général Musharraf démissionne du poste de chef des armées avant de participer au scrutin.

L'avocat du gouvernement, Sharfuddin Pirzada, a déclaré le 18 septembre que le général Musharraf démissionnera de son poste de chef des armées s'il remporte la prochaine élection présidentielle, alors que le procureur général, Malik Muhammad Qayyum, a annoncé le 25 septembre que le général Musharraf gardera son poste de chef des armées s'il n'est pas réélu pour un deuxième mandat.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Washington propose de travailler avec Moscou sur un système de défense anti-missile en commun

 Les Iraniens expriment leur soutien aux Palestiniens pour fêter la Journée internationale de Jérusalem

 Plus de 70% des Français constatent déjà la "rupture"

 Pakistan : la Cour suprême refuse d'ajourner la présidentielle

 Chine : le président du Parlement européen juge "important" le 17e Congrès du PCC

 Rice attendue au Moyen-Orient pour préparer une conférence de paix

 Musharraf: Le Pakistan ne tolérera aucun bellicisme dans les zones tribales

 Pakistan: Musharraf réaffirme vouloir organiser des élections transparentes dans les prochains mois

 Musharraf quittera ses fonctions de chef des armées s'il est réélu président
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.