Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 25.09.2007 08h12
Japon : Abe présente des excuses pour sa brusque démission

Le Premier ministre démissionnaire japonais, Shinzo Abe, a présenté lundi, lors d'une conférence de presse, des excuses pour sa brusque annonce de démission le 12 septembre.

Lors de la conférence de presse tenue dans l'hôpital où il se trouve depuis le lendemain de sa démission, M. Abe a expliqué que la principale raison de son départ était son état de santé fragile, a rapporté l'agence de presse Kyoto News.

Les premières excuses de M. Abe sont intervenues dimanche dernier, alors qu'il a adressé une lettre à ses collègues du Parti libéral-démocrate (PLD au pouvoir) pour s'excuser de la vacance du pouvoir qu'il a déclenchée en démissionnant brusquement.

Après une écrasante défaite du PLD dans les élections sénatoriales qui ont privé le parti d'une majorité dans la Chambre haute de la Diète japonaise, M. Abe avait refusé de quitter son poste pour prendre la responsabilité de cet échec, alors que le demandaient de nombreux hommes politiques du pays. Cependant, deux jours après qu'il eut prononcé un discours important sur sa politique et moins d'un mois après son remaniement ministériel, il a brusquement annoncé son départ.

Sa décision a suscité un flot de critiques de la part des partis d'opposition et de certains membres du PLD, qui l'ont accusé d'avoir gaspillé l'argent des contribuables : en effet, son annonce soudaine a provoqué 13 jours de suspension de séance parlementaire.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Affrontement dans l'ouest de l'Afghanistan : 21 talibans et trois gardes du corps tués

 Cisjordanie : 29 Palestiniens détenus par Israël

 L'OTAN confirme la libération de deux soldats en Afghanistan

 Début d'opérations militaires de l'armée turque contre les rebelles du PKK

 Un journaliste irakien tué à Bagdad

 Attentat contre une voie ferrée en Turquie : quatre blessés
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.