Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 06.09.2007 10h25
La RPDC condamne les remarques de Bush sur la guerre de Corée

La République populaire démocratique de Corée (RPDC) s'en est prise mercredi au président américain George W. Bush et à ses remarques sur la guerre de Corée, avertissant que ce type de remarques pouvaient nuire à l'amélioration des relations entre Pyongyang et Washington.

"Les dires de Bush dénigrent l'autorité et la dignité de la RPDC, ce qui signifie que les Etats-Unis sont toujours animés par un esprit de Guerre Froide", selon un commentaire de l'agence de presse officielle Korean Central News Agency (KCNA).

Cette condamnation de la RPDC intervient après le discours de Bush lors de la Convention nationale sur les vétérans des guerres étrangères le 22 août au Kansas, aux Etats-Unis.

Selon Bush, "sans l'intervention des Etats-Unis pendant la guerre et leur volonté de se rester du côté de la Corée du Sud après la guerre, des millions de Sud-Coréens vivraient aujourd'hui sous le joug d'un régime répressif et brutal".

La KCNA a également critiqué les accusations des "conservateurs américains radicaux" selon lesquels la RPDC est le pays le plus susceptible de vendre la technologie nucléaire aux organisations terroristes.

"Ces déclarations visent à empêcher le développement des relations entre la RPDC et les Etats-Unis", juge le commentaire qui rappelle que "la RPDC ne changera jamais de position sur la dénucléarisation et la stabilité de la péninsule de Corée".

Pyongyang a annoncé lundi que les Etats-Unis avaient accepté de retirer le pays de la liste des Etats finançant le terrorisme et de lever les sanctions économiques contre la RPDC après que le pays eut accepté de déclarer et de démanteler ses programmes d'armement nucléaire lors d'une réunion à Genève.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Trois terroristes présumés arrêtés en Allemagne

 Turquie: le parlement accorde sa confiance au gouvernement de Erdogan

 Le cabinet israélien vote contre l'incursion à Gaza

 La Grande-Bretagne s'engage à soutenir la candidature de la Turquie à l'UE

 Somalie: le gouvernement promet de mettre en oeuvre les résolutions adoptées lors de la conférence de réconciliation

 Erakat: Mme Rice se rendra au Proche-Orient le 18 septembre
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.