Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 16.07.2007 09h11
La Corée du Sud fait l'éloge de la fermeture des installations nucléaires de la RPDC

Le gouvernement sud-coréen s'est félicité de l'annonce de la fermeture des installations nucléaires en République populaire démocratique de Corée (RPDC).

L'annonce de la fermeture est "un progrès encourageant dans le processus de dénucléarisation", selon un communiqué du ministère sud-coréen des Affaires étrangères, qui est la première réponse officielle de la Corée du Sud à la fermeture des installations nucléaires.

"La fermeture des installations nucléaires et le retour des inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) en RPDC sont les premiers pas vers la dénucléarisation de la péninsule et sont de grande importance", indique le communiqué

Samedi matin, le porte-parole du département d'Etat américain Sean McCormack a dit que la RPDC avait informé les Etats-Unis de la fermeture des installations nucléaires de Yongbyong en RPDC.

Le réacteur de Yongbyon, situé à quelque 90 km au nord de Pyongyang, est considéré comme un centre de recherche nucléaire important de la RPDC.

L'annonce des Etats-Unis intervient suite à l'arrivée du bateau sud-coréen transportant la première livraison de 6 200 tonnes de fioul lourd en RPDC et d'une équipe de 10 membres de l'AIEA à Pyongyang (capitale de la RPDC) pour vérifier et surveiller la fermeture des installations nucléaires.

Christopher Hill, négociateur en chef américain pour les pourparlers à six, est arrivé à Séoul dimanche afin de discuter du problème nucléaire avec des responsables sud-coréens.

La Chine a annoncé antérieurement qu'un nouveau tour des pourparlers à six, composant la Chine, les Etats-Unis, la RPDC, la Corée du Sud, la Russie et le Japon, s'ouvrira à Beijing le 18 juillet.

En vertu de l'accord conclu en février dernier lors des pourparlers à six, la RPDC s'engage à fermer le réacteur de Yongbyon sous 60 jours en échange de la livraison de 50 000 tonnes de fioul lourd ou d'une aide équivalente.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 la RPDC confirme la fermeture du site nucléaire à Yongbyon

 La RPDC ferme ses installations nucléaires

 Dossier nucléaire coréen : départ d'inspecteurs de l'AIEA pour la RPDC
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.