Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 16.07.2007 09h07
la RPDC confirme la fermeture du site nucléaire à Yongbyon

La République populaire démocratique de Corée (RPDC) a confirmé dimanche qu'elle a fermé les installations nucléaires de Yongbyon.

"Nous avons fermé le site nucléaire à Yongbyon après avoir reçu la première livraison de fioul lourd vendredi", a rapporté l'agence de presse officielle KCNA, citant un porte-parole du ministère des Affaires étrangères de la RPDC.

Il s'agit de la première confirmation officielle de la RPDC sur la fermeture de son site nucléaire, quelques heures après l'arrivée à Pyongyang vendredi d'une équipe de dix inspecteurs de l'ONU pour vérifier et contrôler la fermeture du site nucléaire de Yongbyon.

La livraison de fioul lourd à la RPDC est une compensation en échange de la fermeture de son site nucléaire à Yongbyon, et non une "aide de bienfaisance". Les activités des inspecteurs de l'ONU à Yongbyon doivent être définies comme des activités de " confirmation et de contrôle", et non d'"inspection", a souligné le porte-parole.

La RPDC a également demandé aux autres parties concernées de respecter leurs engagements rapidement selon l'accord du 13 février.

"La RPDC a fait ce qu'il faut faire, c'est le moment maintenant pour les autres parties de remplir leurs obligations conformément à l'accord du 13 février", a noté le porte-parole.

Comme les négociations à Six de février impliquent la Chine, le Japon, la Russie, la Corée du Sud, la RPDC et les Etats-Unis, Pyongyang a promis de fermer le réacteur de Yongbyon sous 60 jours en échange de 50.000 tonnes de fioul lourd ou d'une aide équivalente.

La RPDC a annoncé fin juin que le problème des fonds gelés a été résolu et a promis vendredi dernier de commencer à appliquer l'accord du 13 février lorsqu'elle recevrait la première livraison de fioul lourd.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 La RPDC ferme ses installations nucléaires

 Dossier nucléaire coréen : départ d'inspecteurs de l'AIEA pour la RPDC
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.