Flash :

Un projet de loi sur la protection de l'environnement vivement critiqué Un drapeau national sur « la première plage rouge du monde » Les langues et dialectes en voie de disparition vont être préservés pour la postérité Un chat qui louche, nouvelle star du web Une expérience spatiale japonaise retardée par des débris orbitaux L'armée de l'air chinoise teste ses pilotes Chine : célébrations à l'occasion du Mois de l'Unité ethnique et de la Fête nationale au Tibet Togo/football : le ministère des Sports donne son quitus à l'ouverture d'un centre sport-études à Bassar Togo/football : Les juniors du Togo dimanche à Porto Novo pour affronter leurs homologues du Bénin Des chasseurs J-15 sur le porte-avions chinois "Liaoning" ? CICR : de plus en plus de déplacés et de blessés de guerre en RDC Un vice-PM chinois appelle à améliorer le travail concernant l'allocation de subsistance RDC: Le gouvernement s'engage à accroître la desserte en eau potable de 27% à 40% à l'horizon 2016 L'insertion socioprofessionnelle des sourds-muets est un véritable défi en Guinée Le brise-glace chinois Xuelong achève son expédition en Arctique La police chinoise se dote d'une adresse électronique pour recevoir des informations sur les suspects en fuite Côte d'Ivoire : les autorités préfectorales impliquées dans la lutte contre le travail des enfants Création à Rabat du Réseau des établissements d'enseignement vétérinaire de la Méditerranée La Chine peut jouer un rôle plus grand pour la sécurité alimentaire(FAO) La situation de sécurité publique reste difficile pour les habitants d'Afrique du Sud : enquête

Beijing  Ensoleillé  22℃~11℃  City Forecast
Français>>Opinion

Starbucks et les marchands du Temple

Mise à jour 28.09.2012 15h39

Quelle nouvelle ! Voilà qui a fait du bruit… Starbucks, la célèbre chaîne américaine de cafés a osé s'installer à proximité du célébrissime Temple Lingyin, à Hangzhou. Sacrilège, une incarnation du capitalisme américain s'incruste à côté d'un lieu sacré du bouddhisme chinois, disent de nombreux internautes chinois. Je reconnais que moi-même, j'ai d'abord fait un bond sur ma chaise, avant de regarder cette nouvelle –et les photos de l'intrus- de près. Certains n'ont pas manqué de rapprocher cette ouverture avec celle d'un autre café Starbucks, au cœur même de la Cité Interdite, il y a quelques années. Je veux bien, mais avouez tout de même qu'il y a une différence de taille : ce café-là -je l'ai fréquenté à l'époque, oui, j'ai osé, et voulez-vous que je vous dise, outre qu'il était discret, les clients chinois y étaient nombreux- était à l'intérieur même du Palais Impérial, et situé dans un lieu stratégique, en plein dans l'axe Nord-Sud. Je comprends volontiers que cela ait à l'époque fait hurler de nombreuses personnes, car il faut bien reconnaître que, même s'il était petit –riquiqui, même- et tout de même bien pratique pour une petite pause, il était à l'intérieur de l'enceinte même de ce lieu autrefois sacré. Moi-même, je lui trouvais quelque chose de dérangeant, et d'ailleurs, il a fini par quitter les lieux. Mais que je sache, ce n'est pas le cas du Starbucks du Temple Lingyin, qui de plus, à en juger par les photos, est vraiment très discret et se fond dans le paysage.

Qu'est-ce qui dérange les internautes chinois, alors ? Que ce soit un café étranger, ou que cette ouverture porte atteinte au caractère sacré du lieu ? Les deux peut-être. Cela étant, pour bien connaître cet endroit, je crains bien que le caractère sacré y ait disparu depuis longtemps, hélas, comme dans la plupart des sites touristiques chinois, qu'ils aient été sacrés ou pas d'ailleurs. Face à la pression commerciale, tout cela a volé en éclat il y a belle lurette, et plus personne ne semble s'offusquer de voir de plus en plus de boutiques et de vendeurs de souvenirs envahir les sites touristiques. Mais un Starbucks, ça jamais ! N'y a-t-il pas là une sorte d'hypocrisie ? En quoi un café américain –il pourrait aussi être français, ou italien- est-il différent d'un restaurant de nouilles chinois ? S'il y a des raisons de s'offusquer, c'est bien plutôt de la sur-commercialisation des hauts lieux touristiques chinois, rançon, certes désagréable mais inévitable, de l'enrichissement du pays et de son ouverture croissante sur le monde. J'ai moi-même connu tant la Cité Interdite que le Temple Lingyin il y a plus de vingt ans, à cette époque il y avait très peu de monde, et encore moins de commerçants, mais ces temps-là sont révolus. Fort égoïstement, je le regrette, mais c'est ainsi. Dès l'instant où on a lâché la bonde, autorisé que tout –et souvent n'importe quoi- puisse être fait à proximité, quand ce n'est pas à l'intérieur même des sites, il ne faut plus s'étonner et ensuite pousser des cris d'orfraie hypocrites. De deux choses l'une, soit on veut conserver à ces sites leur caractère sacré, et alors ont interdit tout, Starbucks comme commerçants chinois, soit on accepte la marchandisation de ces sites, et alors peu importe d'où viennent les commerçants, si leur présence n'est pas trop ostentatoire, comme c'est manifestement le cas ici. Vouloir faire le distinguo relève plus d'un nationalisme de mauvais aloi que de la lucidité et du respect du caractère sacré –qui je le répète n'existe hélas quasiment plus- de ce lieu.

Nous avons-nous-même connu le même genre de mésaventure il y a quelques années à Paris, avec l'ouverture d'un restaurant McDonalds dans les sous-sols du Musée du Louvre. Je vous laisse imaginer… hurlements des soi-disant défenseurs de ce lieu emblématique de la culture française. Qui n'ont rien dit face à l'installation d'autres boutiques. Temple Lingyin-Musée du Louvre, même combat ! En fait, je pense que, plus que l'ouverture d'un café ou d'un restaurant dans l'un ou l'autre de ces lieux, c'est sa nationalité qui dérange. Si cela n'avait pas été McDo mais une chaîne de boulangerie française, si cela n'avait pas été Starbucks mais une chaîne de maisons de thé chinoise, vous pouvez me croire, personne n'aurait pipé mot. Belle réinterprétation du principe du faites ce que je dis –ne vous installez pas ici- mais ne dites pas ce que je fais –moi, je m'y installe !

Non, définitivement, le problème n'est pas là. Ceux qui poussent des hurlements face à l'ouverture d'un Starbucks à proximité du Temple Lingyin se trompent de combat. Le vrai problème, c'est bien plutôt celui de la sur-marchandisation de trop nombreux sites touristiques chinois, et ce combat-là, lui mérite d'être mené. Ceux qui ont visité –ou plutôt ont essayé de le faire- un autre temple célèbre, par exemple celui de Shaolin, me comprendront. Passée la première émotion face à cette ouverture, souhaitons que la bonne conscience de ces internautes s'intéresse à ce problème-là, qui est un vrai souci et mérite toute leur sollicitude.



An Zhiyuan

News we recommend

La légende des sirènes du Silver Springs Park Un Popeye le Marin à l'égyptienne avec des bras de 79 cm de circonférence…   Des photos dénudées de Kate: pourquoi la presse française est-elle allée aussi loin ?
Kate Middleton est-elle enceinte ?   Fonte record de la banquise de la Mer Arctique Le kung-fu chinois : mythe ou numéro d' hypnose ?
Polémiques autour d'Airbus A380 : « Super Jumbo » mal acclimaté en Chine Une vie d'ermite Des femmes à bord du navire de guerre «Jinggangshan»





Source: le Quotidien du Peuple en ligne

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales