Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 13.12.2010 15h51
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?

La mairie de Paris a accordé depuis longtemps la priorité aux transports en commun pour améliorer l'environnement du transport urbain. Elle a encore aménagé à cet effet des voies spéciales pour autos qui ont produit des effets notables, selon un responsable des transports parisiens.

Selon des enquêtes, sur les voies spéciales d'une longueur totale de 36 km réservées au transport en commun, la vitesse des autobus a augmenté de 20 à 30%, l'essence consommée a été réduite de 6 à 7% et les émissions de gaz d'échappement ont diminué de 20 à 40%.

Les voitures privées circulant à Paris ne sont pas moins nombreuses qu'à Beijing, mais les rues de Paris sont moins larges que celles de Beijing. Cependant il n'y a pas autant d'embouteillages aux heures d'affluence à Paris qu'à Beijing et les automobiles peuvent tout de même circuler à une vitesse de près de 80 km à l'heure sur le périphérique. Une telle sensation de joie ne peut être éprouvée à Beijing que vers minuit.

Pourquoi la circulation est-elle si bonne à Paris où les voitures sont nombreuses et les rues, étroites. Trois raisons peuvent expliquer ce phénomène.

Primo, les signaux de transport font autorité. On n'y trouve pas de police de la circulation, même aux heures de pointe. On ne passe qu'au feu vert, et on prend le passage protégé, sans jamais s'inquiéter d'être heurté par une auto. Les conducteurs peuvent rapidement passer un carrefour, sans s'inquiéter de heurter un passant. On voit rarement à Paris des autos en file indienne sur plusieurs kilomètres dans une rue.

Secundo, les transports en commun sont très développés et mieux organisés. A Paris, les transports ferroviaires légers, surtout le métro atteignent les quatre coins de la métropole. Le métro, dont le départ des trains est fréquent, est le principal moyen de transport de voyageurs de la ville. Du fait que le train du métro permet d'arriver à l'heure, on choisit souvent de laisser sa voiture à domicile et on préfère prendre le métro ou le RER.

Tertio, la sécurité du passant passe avant tout. Les passants et les conducteurs d'automobile font tous grand cas du concept : « La sécurité du passant passe avant tout ». Le passant ne se hasarde pas à occuper une voie pour auto. Et les conducteurs laissent passer avec patience quelques contrevenants aux règles de la circulation. Ils ne klaxonnent pas, ni ne contournent le passant.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Il faut reconnaître que les automobilistes français sont donc plus intelligents, plus disc...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois Wen appelle au renforcement de la coopération sino-pakistanaise pour façonner l'avenir
La Chine et l'Inde conviennent de sauvegarder la paix sur la frontière
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher
Le football, symbole du combat de l'Afrique pour sa reconnaissance dans le monde (REPORTAGE)
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo