Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 29.11.2010 10h48
La mort de Wang Bei reflète la situation réelle de la société chinoise
Wang Bei

La chanteuse Wang Bei est morte le 15 novembre, après avoir subi une opération de chirurgie esthétique à l'Hôpital « Zhong'ao » de Wuhan de la province du Hubei, dans le centre de la Chine. A l'heure actuelle, cet hôpital a cessé de recevoir de nouveaux clients.

Le ministère chinois de la Santé publique a dit qu'il attachait une grande importance à cette affaire, selon les médias chinois.

Les médias français, indiens et britanniques ont eu également des reportages à ce sujet. Ils ont indiqué que cet incident reflète la situation de recherche générale de la beauté dans la société chinoise de nos jours.

« Le décès de cette chanteuse, prometteuse, met la recherche de la beauté sous la lumière laide des projecteurs de l'hôpital. Comme s'ils étaient atteints des troubles obsessionnels compulsifs, des millions de personnes se font opérer chaque année pour la beauté », selon un récent article des médias français.

« Dans ce pays où chaque année trois millions de personnes subissent une opération de chirurgie plastique, le décès de Wang Bei a suscité une inquiétude générale du public quant à la sécurité de telles opérations », dit le même article.

« The Times of India » a dit le même jour que du fait des demandes croissantes pour des opérations de chirurgie plastique en Chine, certains médecins, qui n'avaient jamais suivi une formation spéciale, osent opérer. Le décès de la chanteuse a suscité davantage l'inquiétude générale de la société ».

Voici un reportage du journal britannique « The Independent » : Avec la prospérité de la Chine, on commence à rechercher la beauté et à « paraître plus beau » à tout prix. Dans les grandes villes, les opérations de chirurgie plastique sont permanentes et de plus en plus de personnes de sexe féminin et un petit nombre de personnes de sexe masculin passent sur le billard.

En effet, au moment où Wang Bei subissait son opération de chirurgie plastique, sa mère en faisait autant dans la pièce voisine de cet hôpital.

Ces dernières années, les incidents liés aux opérations de chirurgie plastiques ne sont pas rares. Mais du fait de ces incidents, ce secteur d'activité est placé sous un contrôle de plus en plus sévère, ont dit les médias chinois.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme