100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 24.11.2010 17h55
Le sentiment de bonheur personnel est aussi de la responsabilité du gouvernement

D'après un article du China Youth Daily (CYD) de mardi, la demande pour un plan incluant un index de bonheur dans les contrôles faits par le gouvernement sur l'environnement de travail a été exprimée, alors que le dernier stade du 11e Plan quinquennal de la Chine (2006-2011) se profile.

Lors d'une enquête conduite récemment par CYD et www.minyi.org.cn, il s'est en effet avéré que plus de 89,3% des sondés se sont déclarés d'accord pour qu'un index mesurant le bien-être des citoyens fasse partie des critères utilisés par les autorités pour l'évaluation de l'environnement de travail. 56,6% « attendent impatiemment » qu'il soit inclus. Le groupe de personnes interrogées comprenait 15,6% de personnes nées dans les années 1960, 36,2% nées dans les années 1970, et autant nées dans les années 1980.

A la question « qu'est-ce qui peut affecter le sentiment de bonheur des gens ? », 95,7% ont répondu les actes et politiques du gouvernement, et 68,7% ont répondu que « les sentiments de bonheur personnel ont beaucoup à voir avec le gouvernement ».

Ainsi que l'a dit un des sondés, en effet, les prix élevés de l'immobilier, la forte inflation, les systèmes de protection sociale et de santé médiocres, toutes ces choses sont contrôlées par le gouvernement et influent sur le sentiment de bonheur des gens.

« Certains gouverneurs locaux ne font attention qu'aux chiffres économiques, obnubilés qu'ils sont par des taux de croissance du PIB de bon aloi, sans se soucier de l'environnement social, de la sécurité publique, des soins de santé et du système de protection sociale », a commenté un internaute dans l'enquête.

D'après Meng Qingguo, membre du groupe « index de qualité de la vie des gens » au Comité Financier du Congrès National Populaire, la faisabilité de l'adoption de ce type de suggestion est faible, car « le bonheur est une chose personnelle –un habitant d'un petit village pourrait ainsi avoir un index de bonheur plus élevé que celui d'un citadin, sans que l'on puisse dire pour autant que les performances du gouvernement de la ville soient moins bonnes que celles de celui du village ».

« Etablir un outil de mesure scientifique de l'index de bonheur est ce que la Chine devrait faire avant de pouvoir l'inclure dans le système de contrôle gouvernemental », a ajouté M. Meng.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine souhaite voir des relations saines avec le Japon (MAE)
Le Premier ministre chinois en visite officielle en Russie
Quelle contribution les Chinois devront apporter au monde au 21ème siècle ?
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Sarkozy forme un nouveau gouvernement en préparation de la présidentielle (ANLAYSE)
Ce que cherche à obtenir Nicolas Sarkozy en France et dans le monde
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?