Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 12.11.2010 16h36
L'Internet devient une des fenêtres les plus proches de Zhongnanhai

Le mot « geili » (给力) a été inventé par des internautes chinois. Il signifie « excellent », « excitant », ou « très utile ... » etc. Or, ce mot a surgi dans le titre d'un article à la une du Quotidien du Peuple du 10 novembre. Voici le titre de cet article : « Le Jiangsu s'attache à devenir une grande province culturelle ».

Cet article a été vite reproduit par les grands sites Internet et plus de mille commentaires ont été publiés sur Internet.

Le mot « geili » est traduit littéralement en chinois « donner une force ». Mais il est largement accepté comme un adjectif décrivant quelque chose de remarquable.

Le Quotidien du Peuple, organe du Parti communiste chinois (PCC), est connu pour son style sérieux et les conceptions orthodoxes. Son acceptation d'un mot en vogue sur Internet a suscité un vif débat parmi les internautes. Les analystes ont dit que cela aidera à raccourcir la distance entre les fonctionnaires et les simples habitants, entre les médias d'Etat et la population. Les internautes ont dit que cela est conforme au courant de développement d'Internet et encourage les internautes à s'intéresser aux affaires importantes de l'Etat.

Le 9 novembre, le Quotidien du Peuple avait publié un article écrit par Ye Hao, chef du département de l'information du Comité municipal de Nanjing du PCC. « Les cadres dirigeants à tous les échelons doivent se mettre en ligne pour connaître l'opinion publique sur Internet. C'est un devoir pour eux », a-t-il dit dans cet article.

Zhou Qiang, secrétaire du Comité provincial du Hunan du PCC, a deux fois recommandé depuis la fin de septembre la chanson « Dans les jours du printemps », chantée par un célèbre chanteur pour deux travailleurs migrants et un clip vidéo sur cette chanson. L'information sur cette recommandation a été lue près de dix millions de fois.

En fait, la «discussion sur Internet des grandes affaires de l'Etat» a été décrétée il y a longtemps par la direction du plus haut niveau du PCC comme une importante voie pour « connaître les sentiments des habitants et recueillir la sagesse de la population ». En 2008, Hu Jintao, secrétaire général du Comité central du PCC et Président chinois, est venu au siège du Quotidien du Peuple en ligne où il a eu un dialogue direct avec les internautes. Wen Jiabao, Premier ministre, a salué de son chef les internautes chinois, au cours des conférences de presse organisées pendant plusieurs années consécutives, à la fin de deux sessions annuelles de l'Assemblée populaire nationale et du Comité national de la CCPPC (Conférence consultative politique du Peuple chinois). Le Bureau politique du Comité central du PCC a organisé des discussions spéciales pour étudier la façon de s'adapter à l'ère de l'information et élever leur niveau d'exercice du pouvoir. Internet devient une des fenêtres les plus proches de Zhongnanhai.

Des analystes estiment que le Quotidien du peuple a utilisé un mot en vogue sur Internet et encouragera les fonctionnaires à se rapprocher des internautes. Mais certains internautes ont remarqué que le Quotidien du peuple avait fait une erreur, en utilisant le mot « geili », un adjectif, comme un verbe. Cela peut-être montre que l'organe du Parti n'est pas très attentif, quand il a utilisé pour la première fois un mot en vogue sur Internet.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Huit touristes américains tués dans un accident de la route en Egypte
La Chine appelle au dialogue sur le dossier de la Péninsule coréenne
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher