100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 17.09.2010 16h36
La Chine est confiante, mais n'est pas arrogante, elle veut écouter les différents points de vue des pays du monde

Le 13 septembre, a eu lieu à Beijing une réunion de discussion à l'occasion du 30ème anniversaire de la coopération entre la Chine et la Banque mondiale. Li Keqiang, vice-Premier ministre chinois, et Robert B. Zoellick, président du Groupe de la Banque mondiale, ont prononcé des allocutions au cours de cette réunion. Ils ont exprimé leur satisfaction pour la coopération bilatérale, estimant qu'une telle coopération a enrichi l'expérience acquise dans la coopération entre la Banque mondiale et les pays en développement.

Le 13 septembre, au soir, M. Zoellick a donné à Beijing une réception au cours de laquelle il a improvisé une allocution. Il s'est rappelé, disant qu'après sa première visite en Chine en 1980, il a effectué plusieurs visites en Chine et constaté de visu les immenses changements qui sont intervenus en Chine. Grâce au développement de leur pays, environ 500 millions de personnes en Chine sont sorties d'une pauvreté absolue. C'est un succès extraordinaire. Il a dit que d'ici 30 ans, la Chine deviendra un pays à revenu élevé. Avec le développement et le progrès de la Chine, la confiance en soi des Chinois augmentera. La Chine est sûre d'elle-même; mais elle n'est pas arrogante, parce que la Chine, confiante, adopte toujours une attitude ouverte envers le monde et est disposée à écouter les différents points de vue des pays du monde.

Ces propos de M. Zoellick ont raison.

Au cours du rassemblement tenu à Beijing le 18 décembre 2008, à l'occasion du 30ème anniversaire de la réforme et de l'ouverture de la Chine, Hu Jintao, Président chinois, a déclaré: “Nos grands succès obtenus en 30 ans ont montré que la réforme et l'ouverture sont le choix crucial qui décide le destin de la Chine de nos jours et sont la seule voie à suivre pour développer le socialisme à la chinoise et réaliser le redressement de la Nation chinoise”.

Lors de la cérémonie d'inauguration du Forum d'été de Davos à Tianjin, Wen Jiabao, Premier ministre chinois, a indiqué: “Le développement de la Chine est le développement de l'ouverture. La politique chinoise d'ouverture, aux bénéfices mutuels, sera maintenue à long terme et dans tous les domaines.”

Ces propos de hauts dirigeants chinois montrent que la Chine est ferme dans sa résolution de maintenir la réforme et l'ouverture.

Jetant un coup d'oeil sur l'histoire, nous voyons que la Chine a été ouverte depuis la Dynastie des Tsin (221-207 av. J.-C.), et la Dynastie des Han (206 av. J.-C-220 après J.-C), jusque sous la Dynastie des Ming (1368-1644). L'ouverture et les échanges ont enrichi la civilisation chinoise, laquelle a été ainsi connue par le monde.

Cependant, la Chine contemporaine a été en retard. Pourquoi, la raison fondamentale a été la pratique d'une politique de la “porte fermée” de l'Etat. Le repli sur soi-même a abouti au déclin et à la division de la Chine par plusieurs puissances occidentales.

En 1978, le camarade Deng Xiaoping a lancé la politique de réforme et d'ouverture et la Chine, après avoir connu toutes les vicissitudes de l'histoire, est parvenue à comprendre l'importance de l'ouverture, qui touche à la prospérité du pays.

Il est naturel que tout pays deviendra confiant, du fait de l'augmentation de sa puissance globale. Tant que nous persisterons dans l'application de la politique d'ouverture, nous ne serons pas arrogants et nous remporterons des victoires. Et nous réaliserons la grandiose oeuvre de redressement de la nation chinoise.

(Cet article est dû à la plume de Wu Jianmin, membre d'une Commission consultative de la Banque mondiale pour le rapport sur le développement mondial).


Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois fait des propositions pour renforcer la coopération pratique de l'OCS
La Chine "inquiète" après des échanges de tirs entre la RPDC et la RC
Pour quelle raison le repas à la française a été inscrit sur la liste du patrimoine intangible ?
S'internationaliser peut parfois être une affaire délicate
Le sentiment de bonheur personnel est aussi de la responsabilité du gouvernement
La tension monte après les échanges d'artillerie entre les deux Corées
Quelle contribution les Chinois devront apporter au monde au 21ème siècle ?