100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 22.07.2010 16h52
Les valeurs morales chinoises sont des valeurs universelles

L'Exposition universelle 2010 continue à battre son plein à Shanghai, alors que les admirables et merveilleuses expositions des divers pays du monde offrent de bonnes conditions au dialogue et à la compréhension entre les différentes cultures plurielles dans le contexte de la mondialisation. Ce genre de dialogue et de compréhension constitue la condition préalable de la coexistence pacifique et la bonne entente du genre humain et une opportunité quelque peu unique pour la Chine culturelle.

Cela me fait rappeler à la mémoire les quatre phrases prononcées par le célèbre anthropologue et sociologue chinois Fei Xiaotong (费孝通) (1910-2005) lors de l'une de ses dernières visites au Japon dans un âge avancé. Il a dit : “各美其美,美人之美,美美与共,天下大同。” dont le sens en français est à peu près le suivant : « On doit savoir admirer la beauté qu'on a créée soi-même. On doit avoir un esprit ouvert pour pouvoir admettre et apprécier la beauté créée par autrui. Il faut combiner et mélanger les beautés créées par soi-même ou par autrui. Ainsi, le monde sera meilleur et il y régnera la paix et la fraternité universelles. ». Je pense que l'Expo 2010 Shanghai traduit et exprime de façon vivante et saisissante le sens profond de ces quatre phrases.

“各美其美” (On doit savoir admirer la beauté qu'on a créée soi-même) indique la centaine de pays et de territoires du monde ainsi que la cinquantaine d'organisations internationales présentent chacun de son côté au monde entier ses valeurs et ses architectures les meilleures et les plus représentatives. Tous pavillons, que ce soit celui de la Chine, de la Grande-Bretagne, de la France, des Etats-Unis ou bien de l'Allemagne, chacun dispose de ses particularités spécifiques et chacun possède des choses dont il ressent de la fierté et de l'orgueil.

“美人之美” (On doit avoir un esprit ouvert pour pouvoir admettre et apprécier la beauté créée par autrui) montre qu'en dehors de la fierté et de l'orgueil qu'on ressent pour les connaissances qu'on a acquises soi-même, pour sa propre intelligence et pour l'esprit qu'il développe, on doit également, en tant qu'observateur et admirateur, ressentir de la satisfaction et du plaisir en jouissant des connaissances, de l'intelligence et de l'esprit d'autrui présentés dans le même espace, car il est important de prendre exemple et de s'inspirer les uns des autres.

Je cite à cet effet un simple exemple, la plupart des dialogues entre la Chine et les Etats-Unis sont des dialogues portant sur la coopération entre entreprises, sur la réévaluation du renminbi (monnaie chinoise) ainsi que sur les droits de l'homme, alors que le dialogue sur la valeur culturelle a été négligé et n'a même pas été envisagé jusqu'ici. La culture chinoise insiste sur d'importantes valeurs, telles que la bonté, la charité, la bienveillance, l'amour du prochain, la justice, l'intelligence, la préséance à autrui, la foi, la sincérité, l'honnêteté, la franchise, la simplicité, la responsabilité, … etc. Et justement la présente exposition universelle exprime tout cela en mettant l'accent sur la modestie et sur la construction d'une société harmonieuse. En même temps les Chinois respectent certaines valeurs préconisées par les Américains, dont la liberté, le bon sens, la légalité, les droits de l'homme ainsi que la dignité personnelle.

De même, les valeurs de la culture chinoise ne sont absolument pas des valeurs uniquement asiatiques, car elles sont en réalité des valeurs universelles enracinées dans le cercle culturel confucianiste de l'Asie orientale, mais qui revêtent en même temps une importance mondiale. Dans tout cela, il existe parfois des contradictions et des conflits, par exemple, la valeur de la liberté et de l'égalité, la valeur de la légalité et de la préséance, … etc. Et on doit entamer le dialogue pour pouvoir se faire comprendre les uns et les autres.

“美美与共” (Il faut combiner et mélanger les beautés créées par soi-même ou par autrui) envisage la chose dans son ensemble. L'Expo 2010 Shanghai constitue un centre d'échanges culturels internationaux du vingt-et-unième siècle et en même temps un grand espace où toutes sortes de beautés et d'intelligence y sont étalées et présentées. Si tout le monde adopte une attitude ouverte, franche, sincère et modeste et prend l'initiative de participer de son plein gré à ce grand dialogue civilisé tenu au moment propice et qui polarise l'attention mondiale, l'aspiration au beau, au parfait, au sublime et à la grandeur ne sera plus alors qu'un idéal, car elle pourra constituer des exemples et des leçons pour les citadins dans leur vie quotidienne.

“天下大同” (Ainsi, le monde sera meilleur et il y régnera la paix et la fraternité universelles), cette idée vient de « 礼运.大同篇 » (La Grande Harmonie) de Confucius. Cette idée universelle est profondément enracinée dans le cœur de la nation chinoise. C'est pourquoi les valeurs exprimées de cette dernière ne sont plus seulement ses propres valeurs, ni celles de l'Asie Orientale et ni même celles de l'Asie dans son ensemble, car elles sont devenues des valeurs universelles appartenant au monde entier.

Et cela est justement ce que j'attends et j'espère de l'Exposition universelle de Shanghai !

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Expo 2010 : le seuil des 30 millions de visiteurs universels atteint
Le secteur de l'énergie en développement en Chine, selon un rapport
Les valeurs morales chinoises sont des valeurs universelles
L'unité et la solidarité vues à travers la Coupe du Monde
Nicolas Sarkozy se sert aussi du « microblog »
Pour que le football soit toujours exposé au soleil !
Quel genre d'esprit national faut-il à la Chine contemporaine ?