100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 04.06.2010 16h49
Ne ternissez pas la réputation du Wushu chinois !

Dernièrement, un de mes amis qui revient de la Hollande m'a raconté une représentation artistique qu'il a vue dans ce pays et c'était une démonstration acrobatique exécutée par une troupe du Wushu (arts martiaux chinois) venue de la Chine. Le coût du billet d'entrée est assez élevé et les spectateurs remplissaient presque la salle. Les disciples d'une certaine école chinoise de Wushu gesticulaient frénétiquement sur la scène tout en exécutant des gestes et des mouvements de cet art martial chinois et en poussant sans cesse des cris perçants et stridents. Dans la salle, les spectateurs enthousiasmés et électrisés, acclamaient et applaudissaient à tout rompre et l'ambiance était vraiment animée et surexcitée. A l'issue de la représentation, au lieu de ressentir du plaisir et du contentement, mon ami éprouvait au contraire de l'amertume, de la contrariété, du désappointement et un certain dégoût. Pour m'expliquer franchement son sentiment, il a dit : les tours d'acrobatie, les combats simulés ainsi que les cris assourdissants produisent effectivement des effets qui stimulent et électrisent les spectateurs et constituent un spectacle vraiment beau à voir, mais ce qui est regrettable c'est que les démonstrations sont superficielles, frivoles et inconsistantes, l'exécution est de pure forme et semple pâle, faible et sans vigueur, tandis que les techniques essentielles et le sens réel du Wushu ne sont aucunement démontrées. Quant aux spectateurs occidentaux, bien qu'ils se raffolent du kung-fu (boxe chinoise), mais pour la plupart, ils n'y comprennent rien et pour certains autres, ils le connaissent ainsi que le Wushu mais superficiellement sans saisir le sens profond qui y est caché. E, assistant à la représentation ci-dessus, ils commettaient l'erreur de croire que ce genre de démonstration acrobatique vulgaire représente le Wushu chinois, alors qu'en réalité ce genre de représentation plate, banale et populacière n'est pas du tout le vrai et réel Wushu et est complètement contraire à l'objectif de la « sortie du pays » de la culture chinoise pour sa popularisation à l'étranger.

Peut-être que ce que pense mon ami est quelque peu trop grave et trop sérieux, mais il y a du raisonnable dans ce qu'il a dit. Effectivement, en tant que quintessence da la culture chinoise, le Wushu chinois constitue un puits de sciences et de connaissances vastes et spécialisées, il comprend de nombreuses écoles et son style est variée et différente. Basée sur les principes du bouddhisme, l'Ecole du Shaolin prône la force mâle, la rigueur, la discipline, la vitalité, le dynamisme, l'inflexibilité, la hardiesse, l'indomptabilité et la persévérance et son arme préférée dans le combat c'est la « boxe à sept étoiles ». L'Ecole du Wudang, basée sur les principes taoïstes du Yin et du Yang, a développé toute une série de rituels de combat destinés à combattre les démons, les influences néfastes intérieures et les obstacles dans l'existence de l'adepte. Son Qi Gong secret des 5 éléments est une méthode traditionnelle qui associe le travail du Yangsheng (entretien de la santé par le Qi Gong) et les arts martiaux internes. Cette méthode, de niveau profond renforce les tendons, les muscles et les articulations, nourrit l'énergie vitale et développe une sensibilité subtile et une perception différente de l'énergie et approfondit la connaissance et la relation entre le Qi Gong et Tai Ji Quan. Les mouvements sont vivants, puissants, profonds et comprennent beaucoup de travail interne. Le déplacement dans l'espace (la marche de la tortue, les pas du dragon), les changements de direction, les magnifiques mouvements en spirale constituent une très belle symphonie de notre corps énergétique. Quant à l'Ecole d'Emei, ses techniques ajoutent davantage la force, la stabilité et l'équilibre tout en mélangeant la statique et la dynamique, ce qui produit une force en même temps puissante et imposante et belle et gracieuse. Pour pouvoir démontrer la quintessence du Wushu chinois, il ne suffit pas de gesticuler et de crier sur la scène et ce créer ainsi un semblant d'ambiance enthousiaste et excitante, il faut surtout donner des explications claires, précises et profondes sur son sens réel et sans la démonstration pleine de force, de vigueur, de puissance et d'impétuosité de grands maîtres, il serait très difficile pour les spectateurs occidentaux de le connaître vraiment et de l'apprécier à sa juste valeur.

Ces dernières années, avec l'élévation de la puissance globale de notre pays, de plus en plus d'Occidentaux commencent à s'intéresser vraiment à la Chine et soutaient la connaître et la comprendre, ce qui fait que le marché de la culture chinoise murit de plus en plus à l'étranger. Nombreux sont les entreprises concernées, qui ayant compris les opportunités commerciales que cela leur apportent, font tout leur possible pour organiser la tournée en Europe et en Amérique de troupes et de groupes artistiques chinois et les représentations données par ceux-ci font sensation et provoquent souvent un grand retentissement et tout cela contribue effectivement à la propagation de la culture chinoise. Cependant, sous l'influence du gain et du profit qui se répand frénétiquement sur le marché culturel, il est apparu certains phénomènes où le bon et le mauvais, le vrai et le faux sont mélangés. C'est pourquoi il est important pour les départements, les secteurs et les organismes concernés de prendre des mesures efficaces pour sélectionner des troupes et des groupes artistiques de haute qualité, de bon goût et vraiment riches en ressources humaines et matérielles pour les envoyer faire des tournées à l'étranger.

Le 22ème Festival Europalia.China dédié à la Chine, tenu d'octobre 2009 jusqu'à février 2010 à Bruxelles, en Belgique, qui a connu un vrai succès en attirant un grand nombre de spectateurs, en gagnant le cœur du public européen et en recueillant en même temps et les honneurs et les profits, a pu être réussi grâce aux troupes artistiques qui sont vraiment parmi les meilleures, les représentations qui sont réellement de bonne qualité et de niveau supérieur et ayant chacune ses particularités distinctives ainsi que les expositions culturelles qui présentent des objets d'art vraiment merveilleux et sublimes des anciens temps et des temps modernes., chacun ayant son propre style original échappant ainsi à la vulgarité. Durant quatre mois, une Chine authentique, inconnue et contemporaine, a été ainsi présentée au public européen à travers quelques centaines d'événements comprenant des expositions, des concerts, de la danse, du théâtre, du cinéma, des rencontres littéraires, des conférences scientifiques, etc. Ont été présenté également des chefs-d'œuvre de l'ancienne Chine et qui a esquissé également la situation de la scène artistique de la Chine à travers des arts visuels, de la photographie mais aussi du design, de la mode, de l'architecture et de la gastronomie. Cette même recherche du passé et du présent s'est retrouvée également dans la musique et les arts de la scène. Fondé en 1969, Europalia est un grand festival international qui présente tous les deux ans l'essentiel du patrimoine culturel d'un pays.

Comparaison faite avec ce festival, les représentations données chaque année en Europe à l'occasion de la Fête du Printemps sont plutôt terne et fade du fait qu'elles sont semblables du point de vue de leur forme et qu'elles ne présentent aucune originalité, bien que les chants et les danses soient bien exécutés par des artistes authentiques. Les représentations et démonstrations analogues et similaires données ainsi chaque année fatiguent vraiment la vue et l'ouïe du public européen qui commence à se tenir à l'écart à une distance respectueuse. Moi personnellement, j'ai constaté ce fait de mes propres yeux dans plusieurs pays de l'Europe, dont les Pays-Bas, la Belgique et le Luxembourg où j'y est passé la Fête du Printemps durant plusieurs années consécutives et j'ai remarqué que les habitants de ces pays s'intéressent de moins en moins à la fête chinoise et surtout aux démonstrations qui sont données à cette occasion, dont la Danse du Dragon qui émerveillaient tellement les spectateurs européens autrefois.

Dans notre époque, la culture devient de plus en plus un facteur important qui représente la puissance globale d'un pays. Aux temps où la France était vraiment grande et puissante, sa culture a été vraiment appréciée par la haute société des autres pays de l'Europe et le français était devenu la langue préférée des aristocrates de divers pays, dont la Russie, la Roumanie et autres.. Aujourd'hui, ce sont les Etats-Unis qui sont devenus la seule superpuissance du monde et la culture américaine s'est étendue à travers et dans tous les coins monde. Pour ce qui est de la Chine, il est temps que sa culture « sorte petit à petit du pays » pour se répandre dans le monde, ce qui sera favorable à l'élévation de sa puissance souple et flexible dont fait partie sa culture, à l'amélioration de son image internationale, à dissiper les malentendus et les méprises avec d'autres pays et gagner la compréhension et la confiance internationale. Toutefois, il est important, pour la propagation de la culture chinoise, d'éviter la déformation, l'altération et la dénaturation. C'est pourquoi tout en présentant nos chants et nos dans folkloriques ainsi que nos arts traditionnels d'acrobatie, du Wushu et du Kung-fu, il faut surtout propager les idées culturelles quintessenciées de la civilisation chinoise qui date de plus de cinq millénaires, dont « L'univers et l'homme ne fait qu'un », « L'harmonie tout en maintenant la différence » et « Les grandes vertus portent toutes choses », ce qui permettra à davantage d'étrangers de percevoir et de ressentir personnellement la quintessence et la fascination de la culture chinoise et de la civilisation chinoise.

Par Zhang Niansheng

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
article interessant mais en même temps faire comprendre la profondeur d'un art martial pen...
Pour que le Wushu obtiennent une vraie reconnaissance d'art martial, il faudrait que des c...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois en Ouzbékistan pour une visite d'Etat et le sommet de l'OCS
Wu Bangguo rencontre un ancien Premier ministre français
La maitrise de soi devant l'affront et l'offense est une qualité que la Chine doit être pourvue pour pouvoir s'intégrer dans le monde
Quelles sont les répercussions sur la Chine de la crise de dettes en Europe ?
La France va peut-être renoncer à l'ère du bien-être élevé
Ne ternissez pas la réputation du Wushu chinois !
Tirer une leçon du plan de doublement du revenu national du Japon