100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 10.05.2010 13h21
Appel au secours de la Grèce : au moins trois milliards de dollars US proviennent de la Chine

A la veille de la « Journée de l'Europe » qui est célébrée chaque année le 9 mai dans tous les pays européens pour rendre hommage à la proposition connue sous le nom de "déclaration Schuman", laquelle est considérée comme l'acte de naissance de l'Union européenne, une aide d'urgence est déclenchée à travers toute l'Europe pour voler au secours de la Grèce profondément enfoncée dans la crise d'endettement.

Un autre dénouement que celui de la faillite de Lehman Brothers.

Les dirigeants de seize pays de la zone d'euro et les plus hauts dirigeants des organismes de l'Union européenne (EU) se sont réunis la semaine dernière à Bruxelles pour la tenue d'un sommet spécial en vue de discuter d'urgence des mesures à prendre pour faire face à la crise d'endettement de la Grèce qui gagne sans cesse en intensité et qui commence à s'étendre dangereusement. Il a été proposé une motion d'urgence visant à l'établissement d'un fonds de stabilité de 70 milliards d'euros, ce afin de faire "tout ce qui est possible et nécessaire" pour installer un mécanisme d'intervention censé protéger la stabilité de l'euro et des pays de la zone euro. « L'idée d'un fonds monétaire européen (EMF) est bonne et je pense qu'il jouera vraiment son rôle. », a déclaré Sun Lijian, vice-recteur de l'Institut de l'Economie de l'Université Fudan, qui a accepté l'interview d'un correspondant d' « International Finance News ».

D'autre part, pour secourir la Grèce, les pays de la zone euro et le Fonds monétaire international (FMI) ont décidé de conjoindre leurs efforts pour fournir à celle-ci une aide de trois ans dont le montant total atteindra 110 milliards d'euros, dont 80 milliards d'euros proviendront de la zone d'euro et 30 milliards d'euro de FMI. Il est prévu que ce projet sera soumis au vote le 9 mai (heure locale) (aujourd'hui heure de Beijing).

D'après le calcul du montant de l'aide de près de 40 milliards de dollars US promis par le FMI, les Etats-Unis et la Chine (dont la quote-part est de 17,09% et de 3,72%) doivent financer respectivement 6,8 milliards et 1,5 milliard de dollars US pour aider la Grèce. Et si l'on ajoute une partie de la part d'injection de capitaux non remboursables de FMI (21% jusqu'en janvier dernier) ainsi que les obligations de FMI d'un montant de 50 milliards de dollars US que la Chine a acheté auparavant, dans l'aide de 40 milliards de dollars US que le FMI prévoit d'accorder cette fois-ci à la Grèce, au moins 3 milliards viendront de la Chine.

« Il est nécessaire que le monde entier agisse en commun pour éviter que la Grèce refasse les mêmes erreurs que la banque d'investissement américain Lehman Brothers et provoque ainsi les effets des dominos. Il est évident que cela répond aux intérêts de tous les pays du monde. ». Si l'on dit que Lehman Brothers et American International Group (AIG) ont joué la crise d'entreprises, alors la Grèce ainsi que l'Espagne et le Portugal, dont la situation est assez inquiétante et alarmante, pourront peut-être jouer la crise d'Etat, ce qui montre qu'il existe de graves problèmes dans la finance et dans la politique financière de ces pays. Todd Tiahrt, un républicain membre de la Chambre des Représentants des États-Unis, a déclaré la semaine dernière qu'il est anormal et inéquitable de demander aux contribuables américains de sauver la Grèce ; alors, il est encore plus injuste et absurde que de demander aux pays en voie de développement, dont la Chine et l'Inde, de financer la politique financière irresponsable de certains pays riches. « C'est pourquoi comment normaliser et contrôler la politique financière détendue, voire même irresponsable, des pays développés est un problème d'importance primordiale qui doit être discuté lors du prochain sommet du G20. »

Amplification de l' « effet du papillon ».

Des changements soudains ont intervenu la semaine dernière dans le marché financier international. Le marché chinois des actions A a été en baisse durant cinq semaines consécutifs et l'indice composite de référence de la Bourse de Shanghai a battu le record de baisse hebdomadaire depuis les cinq mois écoulés. Cette situation inquiète beaucoup les gens qui se demandent si les nuages sombres de la crise d'endettement de la Grèce pourraient s'étendre jusqu'à l'Europe toute entière et se transformer en deuxième chute au fond du marché financier depuis l'éclatement de la crise financière internationale.

« Le problème de la Grèce n'est plus tellement inquiétant, ce qui est plus préoccupant et plus alarmant pour le marché international, c'est la situation en Espagne. », a indiqué Hu Yifan, analyste en macroéconomie à CITIC Securities Co.,Ltd, qui a ajouté que l'économie espagnole représente environ 12% de PIB de l'ensemble de l'UE et qu'au premier trimestre de cette année, son taux de chômage a été de 20%, ce qui fait qu'elle est à la tête des pays développés quant à cela et il ne faut surtout pas oublier qu'elle a contracté d'énormes dettes envers d'autres pays dont la France et l'Allemagne. Dans le cas où il se produise de grands problèmes dans des pays tels que l'Espagne et le Portugal, cela aggravera certainement la situation au sein du marché financier international.

Quant à Zuo Xiaolei, économiste en chef chez China Galaxy Securities Co.Ltd., il a indiqué qu'après la Grèce, l'Espagne pourrait suivre son exemple en sollicitant l'aide de l'UE, ce qui obligera celle-ci à adopter un programme de secours visant à régler de façon générale le problème de la crise d'endettement souverain de tous ses pays membres et de s'engager ainsi dans une voie sans autre issue. « Ce qui mérite attention, c'est que la deuxième chute du marché financier mondial ne peut atteindre effectivement le ‘fond' qu'après que le problème eut touché le Portugal, l'Irlande, voire même l'Italie qui figure parmi les pays du G8. »

« On peut conclure maintenant que le courant en forme W de l'économie européenne est tout à fait sûr et certain et qu'il affectera et entravera le redressement de l'économie mondiale. », estime Zuo Xiaolei qui a ajouté : « La crise d'endettement souverain de l'Europe affectera de façon latente le retrait de la politique de stimulation économique des principales entités économiques du monde. »

Ce qui est certain, c'est que l'éclatement de la crise d'endettement souverain pèse de plus en plus sur la perspective d'avenir de la croissance économique de la zone d'euro. Vu que l'UE est pour le moment le plus grand partenaire commercial de la Chine, cette crise apportera certainement des effets négatifs aux exportations chinoises.

Pour ce qui est de la circulation des fonds et des capitaux, il est possible que la crise d'endettement souverain de la Grèce ainsi que la tendance de sa propagation influence davantage la répartition mondiale de ces fonds et de ces capitaux. Les données statistiques établies montrent que jusqu'au 5 mai de la dernière semaine, les investisseurs internationaux ont diminué de plus de 2 milliards de dollars US l'ampleur des fonds-actions européens qu'ils détenaient dans leurs mains, ce qui a créé la plus grande perte nette depuis près d'une année. « Ce qui pourrait amener l'afflux en grande envergure en Chine des capitaux internationaux à court terme qui augmentera davantage la pression de liquidation et de compensation à l'intérieur du pays et aggravera la fluidité excédentaire et la bulle des prix des actifs. Parallèlement, le retrait centralisé ultérieur des capitaux internationaux à court terme pourra produire un choc potentiel qui affectera le marché chinois des actifs ainsi que le taux de change du renminbi. », a dit Zhang Ming.

Bref, la crise d'endettement de la Grèce n'est plus un problème qui touche seulement l'Europe.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Super article ! C"est vrai que tous les regards se tournent vers la Grèce, alors qu&q...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des averses continueront à s'abattre sur le sud de la Chine pendant les deux prochains jours
Séisme de Yushu : la reconstruction sera achevée en trois ans (vice-PM chinois)
L'Occident ne semble pas encore prêt à inclure la Chine dans la direction des affaires du monde
Appel au secours de la Grèce : au moins trois milliards de dollars US proviennent de la Chine
Les expériences françaises sont une valeur de référence pour la protection de la langue maternelle
Les appels à purifier la langue chinoise induisent dans l'erreur
C'est normal de louer un appartement