100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 09.03.2010 16h13
Pourquoi l'Occident force-t-il la réévaluation du renminbi ?

Les pays occidentaux ont bombardé ces derniers temps sans arrêt le renminbi et à la tête des canonniers on remarque entre autres le Président américain Barack Obama, le financier milliardaire américain George Soros et le lauréat du prix Nobel d'économie 2008 Paul R. Krugman. Tous, sans exception, ils dénoncent et accusent le renminbi d'avoir un taux de change trop bas et incitent avec insistance son réévaluation le plus tôt possible. Ainsi, la pression internationale demandant de réévaluer la monnaie chinoise se fait de plus en plus grande et plus pressante. Et non seulement les Etats-Unis, l'Europe commence également à exercer la pression de son côté. Alors pourquoi les Etats-Unis et les pays européens agissent-ils de concert en dirigeant le fer de lance sur le taux de change du renminbi pour l'obliger à être réévalué ?

A la recherche d'un prétexte pour pouvoir appliquer le protectionnisme commercial.

Ce ne sont plus des nouveautés que les critiques et les accusations adressées par les pays occidentaux à l'encontre du taux de change du renminbi. D'après les analyses de spécialistes en la matière, les attaques dirigées contre le taux de change du renminbi par les pays occidentaux qui ne lâchent pas prise n'ont rien à voir avec le souci des règles du marché, mais plutôt pour compenser leur insuffisance en matière de compétitivité en cherchant un prétexte pour pouvoir appliquer le protectionnisme commercial.

Yu Yongding, ancien Directeur Adjoint de l'Institut d'études sur l'économie et la politique internationales de l'Académie des Sciences sociales de Chine, indique que les Etats-Unis font tout leur possible pour pouvoir redresser leur économie et accroître leurs exportations et les moyens essentiels qu'ils utilisent sont les deux suivants : le premier, c'est la dévaluation du dollar US, et le deuxième, c'est le protectionnisme commercial.

Xiang Songzuo, Directeur Adjoint de l'Institut d'études sur les monnaies internationales de l'Université du Peuple de Chine, déclare de son côté que c'est poussés par des « motifs égoïstes » que le gouvernement américain agit ainsi en exerçant une pression incessante sur le renminbi. Il dit qu'en forçant la réévaluation du renminbi, les Etats-Unis ont pour principaux objectifs les suivants : le premier, c'est de faire obstacle à la rapide croissance de l'économie chinoise ; le deuxième, c'est d'obliger la Chine à appliquer une politique monétaire qui dépendra encore plus des Etats-Unis et du dollar américain ainsi que du moindre flux des capitaux spéculatifs internationaux ; et le troisième, c'est d'affaiblir la position régionale du renminbi en tant que monnaie internationale.

Le professeur Shi Jianxun, de l'Institut de l'Economie et de la Gestion de l'Université Tongji de Shanghai, indique que vu de façon superficielle, les principales raisons des pays occidentaux qui, tout en admettant la dévaluation du dollar américain et de l'euro exigent la réévaluation du renminbi, est seulement de diminuer leur balance commerciale déficitaire à l'encontre de la Chine. En réalité, rabâcher la même rengaine pour demander la réévaluation du renminbi vise principalement à détourner l'attention et se dérober à leur responsabilité et faire en sorte que les autres pays du monde, y compris la Chine, à « payer » pour combler l'énorme déficit budgétaire et commercial des Etats-Unis. Pour se débarrasser de la crise financière, les Etats-Unis sont en train d'utiliser la position hégémoniste du dollar US et les facilités que lui procure ce dernier en tant que monnaie de facturation dans le commerce internationale pour appliquer la politique du « dollar américain faible » tout en donnant libre cours à la dévaluation de celui-ci et exigeant sans aucune raison valable la réévaluation des autres monnaies. Car la dévaluation du dollar US profite uniquement aux Etats-Unis, tandis que les autres pays du monde et l'économie mondiale qui est en train de connaître un faible et fragile redressement en souffriront et seront les victimes.



[1] [2]

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wen Jiabao appelle à redoubler d'efforts pour réduire la pauvreté
Les dépenses militaires chinoises ralentissent
Cessez de regarder la Chine avec des oeillères !
France : Il est encore difficile à la femme de jouir des droits égaux à ceux de l'homme
La Commission européenne lance la « Stratégie Europe 2020 »
Explication du « miracle chinois » du point de vue économique
Vivre avec plus de dignité