100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 17.12.2009 13h07
« C'est maintenant ou jamais » : le marché immobilier en pleine effervescence

L'acharnement sur l'achat de l'immobilier dans le principal centre financier du pays a fait en sorte que l'offre est devenue inférieure à la demande, et cette dernière n'a d'ailleurs probablement jamais été importante.

Le flux d'investissements qu'il y avait eu préalablement a été déclenché cette année par le crédit facile et les attentes d'une réévaluation progressive des monnaies, ce qui a alimenté une hausse persistante des prix de l'immobilier.

Avec les acheteurs potentiels qui craignent que les prix puissent atteindre des pics encore plus élevés dans les mois à venir, l'achat d'un appartement est devenu une véritable obsession.

En attendant dans une file en serpentine devant le bureau d'un agent immobilier dans le centre de Shanghai, un homme âgé d'une trentaine d'années a déclaré qu'il serait insensé d'hésiter encore plus longtemps. « C'est maintenant ou jamais», a-t-il dit en parlant d'acheter un appartement, qui coûte 27 000 yuans le mètre carré, alors que son prix était de 20 000 yuans il y a 6 mois. «Je m'en veux de ne pas l'avoir acheté plus tôt", a-t-il ajouté.

Les promoteurs immobiliers de la ville, qui semblent dicter cette offre, exploitent les craintes des nouveaux acheteurs pour pousser encore plus les prix avec ce qui est connu comme de la « rétention généralisée ».

Xu Youran, une secrétaire âgée de 25 ans qui travaille dans une entreprise multinationale, est sûre que les prix de l'immobilier à Shanghai ne feront qu'augmenter.

«Je ne peux pas me permettre d'acheter un appartement à Shanghai à l'heure actuelle, a-t-elle dit, ajoutant qu'avec son ami elle réuni toutes leurs économies pour faire le versement initial pour un prêt hypothécaire dans le but d'acheter un petit appartement dans la périphérie de Shanghai.

Bien sûr, les promoteurs immobiliers se moquent des banques. A peine deux appartements dans l'un des blocs du complexe Pengli Sea View, dans le district de Pudong, ont été vendus le premier jour des ventes.

« Les deux logements vacants étaient des lofts en duplex qui coûtent plus de 100 millions de yuans chacun », a indiqué un agent immobilier. « Les deux lofts ont été vendus plus tard cette semaine ».

Un agent, qui travaille pour Biyun Xintiandi, un autre complexe en construction à Pudong, a appelé les acheteurs potentiels hésitants à se décider rapidement. « Ne pensez pas que cela va attendre demain. Rien de sera laissé demain », a-t-il dit à un jeune couple. «Tout sera vendu d'ici la fin de la journée ».

En attendant, de nombreux promoteurs immobiliers ont freiné les ventes d'appartements dans les complexes immobiliers récents dans l'espoir de récolter des gains encore plus importants en perspective.

« Nous ne sommes pas pressés de vendre», a indiqué un manager de Shanghai Ruilong Property Development Company a la télévision publique CCTV.

« Nous allons mettre en vente les appartements de la résidence Time Europe Appartements (dont la construction a été achevée en 2004) lorsque nous serons prêts», a-t-il dit.

Depuis 2004, le prix moyen de l'immobilier dans la région a augmenté de 9 000 yuans pour passer à 28 000 yuans le mètre carré

De janvier à octobre de cette année, la construction immobilière commerciale de Shanghai a chuté de 8%, le nombre des logements commerciaux qui ont été récemment projetés a baissé de 15,4%, alors que les ventes des bâtiments résidentiels finis ont augmenté de 16,5%. En revanche, les ventes des logements commerciaux durant la même période ont grimpé de 56,6% à 2,49 millions de mètres carrés.

Selon une récente étude de E-House (China) Holdings Limited, l'offre pour les logements commerciaux en novembre s'élevait à 1,26 millions de mètres carrés. Toutefois, le volume des transactions a bondi de 11,3% à 1,67 millions de mètres carrés, laissant derrière lui un écart de 41 millions de mètres carrés entre l'offre et la demande.

En conséquence, le prix moyen du logement commercial avait atteint un niveau record de 18686 yuans le mètre carré en novembre, en hausse de 15% par rapport à octobre et une augmentation annelle de 32,7%.

Chen Sheng, le directeur de la China Index Academy, a déclaré que l'offre des logements à Shanghai répond à une demande de deux mois. «Cela ne fera que monter les prix ».

Chen a également attribué la fièvre d'achat de l'immobilier aux attentes que le yuan soit susceptible de se renforcer face au dollar américain l'an prochain.

« La devise chinoise est sous-évaluée, ce qui explique pourquoi tant de gens achètent des actifs et le logement, afin de maintenir la valeur de leur propriété», a dit Chen.

Le Premier ministre Wen Jiabao a déclaré lors de la réunion exécutive lundi au Conseil d'Etat, le Cabinet ministériel chinois, que la flambée des prix dans certaines villes doit être surveillée de près.

Pour contrôler la flambée des prix, les fonctionnaires ont proposé quatre étapes à effectuer, notamment l'augmentation des aides pour le logement commercial à prix bas et l'aide à la location des logements publics.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Résultat du tirage au sort des groupes pour le championnat du monde de basket-ball 2010
Hu Jintao participe à la cérémonie d'inauguration du gazoduc Chine-Asie centrale
« C'est maintenant ou jamais » : le marché immobilier en pleine effervescence
Volte-face difficile de la Chine au Sommet de Copenhague
La bulle immobilière est-elle prête à éclater en Chine ?
Relations sino-françaises 2009 : après la pluie, le beau temps
Pourquoi la Chine ne peut-elle pas produire des best-sellers connus dans le monde ?