Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 09.12.2009 13h42
Les « 10 commandements » pour les fonctionnaires devraient être pris au sérieux

On a vu paraître récemment sur le web les « 10 commandements de la fonction publique » avec des exemples concrets pour illustrer chacun des impératifs.

Ainsi, la règle interdisant de «fumer des cigarettes de luxe et porter une montre de luxe » avait pour illustration l'affaire de Zhou Jiugeng, l'ancien fonctionnaire du logement pour le district de Jiangning à Nanjing. Un autre « commandement » qui consiste à «ne pas publier de textes sur internet » a pour illustration l'histoire du plus jeune maire de Chine Zhou Senfeng âgé de 29 ans, qui a été accusé de plagiat académique. La règle de «ne pas conduire une voiture de luxe» se réfère à l'affaire de la Procureur Principale de la Région autonome Mongolie intérieure. Elle est devenue un personnage public après la publication par les internautes de la photo de sa SUV Touareg.

Parmi les autres règles qui sont évoquées, on retrouve "ne pas laisser les autres vous tenir un parapluie", "ne pas regarder fixement les filles sexy", et "ne pas arrêter les internautes trop vigilants".

Apparemment ces sarcasmes étaient destinés aux fonctionnaires pour leur rappeler qu'ils doivent faire attention à ce qu'ils font et disent, et les appeler à être plus responsables. D'ailleurs, nous pouvons énumérer plus de commandements pour ces fonctionnaires.

Les « 10 commandements » évoqués sur le web ont tous des lois et des directives du Parti qui leur correspondent. Malheureusement, certains d'entre eux ne sont pas suivis d'une façon stricte, négligés voire ignorés, ce qui a suscité des critiques visant de nombreux fonctionnaires. Ils ont été démis de leurs fonctions, emprisonnés, ou sont actuellement sous jugement.

Avec le développement de l'internet, les citoyens ont un rôle plus actif dans l'opinion publique. Cependant la transparence sociale des fonctionnaires a augmenté, que les fonctionnaires le veuillent ou non. Des informations sur certains d'entre eux qui n'ont pas paru dans les médias par le passé sont dévoilés sur internet maintenant, et cela suscite un vif intérêt. Leur comportement est surveillé de près par l'opinion publique.

Les fonctionnaires ne doivent pas prendre ces « 10 commandements à la légère ». Le Parti et ministères du gouvernement devraient également accorder une grande attention à ces impératifs qui ont été rédigés par les internautes.

Je me demande si les ministères peuvent également prendre l'initiative d'encourager un contrôle public pour leur propre bien. Pourront-ils introduire également une plus grande transparence pour forcer les fonctionnaires à se comporter d'une manière plus prudente et plus responsable?

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme