100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 04.12.2009 13h55
Poursuite de la grève dans des musées nationaux de France

Le gouvernement français procède à d'importantes coupes budgétaires notamment dans le secteur culturel, selon le journal britannique «Daily telegraph».

Le Centre Georges Pompidou et certains d'autres musées nationaux et monuments de France ont dû fermer le 2 décembre, à cause de la grève d'employés. Au Louvre, les membres du personnel ont voté une décision sur la grève. Mais une partie des salles d'exposition était fermée, avec les prix de ticket diminués. Le Château de Versailles était partiellement ouvert, mais pour les services, c'était le chaos total.

C'était le Centre Gorges Pompidou qui a lancé l'initiative de faire grève. Il a fermé à partir du 23 novembre. Venaient ensuite l'Arc de Triomphe et les tours de Notre-Dame de Paris.

Le Musée Rodin et le Musée d'Orsay ont également fermé le 2 décembre.

Le ministre français de la Culture, Frédéric Mitterrand, a eu des entretiens avec les représentants des Syndicats, mais sans résultat.

Pour réduire les dépenses publiques, le gouvernement français envisageait de diminuer le nombre de fonctionnaires dans les musées. Du fait qu'une bonne partie de ces fonctionnaires vont atteindre l'âge de retraite et le gouvernement comptait recruter seulement la moitié du nombre actuel de ces cinquantenaires. Mais les Syndicats ont dit qu'un tel plan de réduction de l'effectif rendrait impossible la protection des objets d'art.

« On nous demande d'une part d'attirer un plus grand nombre de visiteurs, mais on va diminuer de l'autre part d'importantes ressources disponibles. Comment faire pour y parvenir ? », se sont exprimés les représentants du syndicat du Centre Georges Pompidou.

Parmi les 1 100 membres du personnel de l'heure actuelle dans ce centre, 40% ont déjà 50 ans. On s'inquiète de ce que le nombre des postes dans ce centre soit réduit jusqu'à 700 d'ici 10 ans. « Ce plan de réduction sera catastrophique », ont indiqué 25 explicateurs de ce centre dans leur lettre ouverte adressée au ministère de la Culture.

Jusqu'à présent, 31 musées nationaux et 96 sites touristiques en France ont chacun fermé 6 lieux ou points. Avec la poursuite de la grève, le mont Saint Michel dans l'ouest de la France et la cité de Carcassone, cité médiévale dans le sud-ouest de la France, feront également grève.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Deux touristes chinois tués dans la collision de deux bateaux en Thaïlande
La Chine souhaite que la conférence de Copenhague obtienne des résultats "justes et faisables"
Poursuite de la grève dans des musées nationaux de France
Chine : il est indispensable que le travail soit vraiment rémunéré
Croissance à contre-courant des investissements chinois à l'étranger
La crise financière de Dubaï produit des effets limités sur la Chine
La crise de la dette de Dubaï : qui court le plus grand risque ?