100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 20.11.2009 17h02
Le football africain connaît un essor prodigieux

Quel que soient les sifflets et les huées qui se font entendre dans les tribunes du Stade de France qui accueillait le match disputé entre l'équipe française et l'équipe irlandaise, quel que soient l'indignation, la colère et l'emportement des supporters irlandais exaspérés par la passe de main de Thierry Henry, Raymond Domenech demeure calme et tranquille, car il sait parfaitement qu'ayant accompli sa mission de propulser l'équipe de France, en battant l'équipe irlandaise lors du match d'appui, à la Coupe du monde 2010, il conservera son poste de sélectionneur de l'équipe nationale de France. Il ne sera pas renvoyé au moins avant la tenue en Afrique du Sud l'année prochaine de la Coupe mondiale 2010, c'est-à-dire au moins pour six mois. Il deviendra ainsi le premier sélectionneur de cette équipe qui aura la plus longue 'longévité' et qui permettra à la sélection tricolore de se qualifier sur le terrain pour trois compétitions internationales d'affilée (Coupes du monde 2006 et 2010, Euro 2008) et le deuxième seulement à l'emmener en finale d'un Mondial.

Les petits détails finiront toujours par s'effacer petit à petit de la mémoire, mais ce dernier match-clé qui a eu lieu à domicile pour l'équipe de France comporte certains détails inconcevables et inimaginables qui seront difficiles à s'effacer du souvenir des sélectionneurs des deux équipes française et irlandaise Raymond Domenech et Giovanni Trapattoni, dont par exemple : la passe à la main de Thierry Henry qui a permis à son coéquipier William Gallas de marquer le but décisif ; l'égalisation de l'équipe française lors de la prolongation ; le résultat deux à un qui permet à l'équipe de France d'être qualifiée pour la phase finale. La « Main de Dieu » de Thierry Henry demeurera longtemps dans la mémoire de certains gens, dont Joseph Blatter et Michel Platini, qui se réjouiront en cachette du changement des règles de la Coupe du Monde en ajoutant le match d'appui dans les éliminatoires, et c'est grâce à ce rajout qui a permis a l'équipe nationale de France, toujours considérée comme l'une des plus fortes équipes du monde, d'être qualifiée en fin de compte.

Le sélectionneur de l'équipe portugaise Carlos Queiroz n'est pas tellement apprécié comme Raymond Domenech, mais son avantage c'est que l'équipe qu'il dirige a pu être qualifiée sans rencontrer autant de difficultés. Malgré l'absence de C. Ronaldo à cause de sa blessure à la cheville, son remplaçant Nani (Luis Carlos Almeida da Cunha) s'était vraiment bien comporté et était devenu la star du match d'appui. La Slovénie a battu la Russie et le miracle du footballeur néerlandais Guus Hiddink ne s'était pas reproduit pour les Russes.

Mais en réalité le match d'appui le plus théâtral et le plus excitant s'était déroulé à Khartoum, au Soudan ; l'affrontement entre deux ennemies jurées que sont les équipes égyptienne et algérienne et comme le criaient à tue-tête les supporters algériens et égyptiens « Ce n'est pas le derby, c'est la guerre ! ». Lors des éliminatoires, les deux équipes se sont retrouvées à égalité parfaite : treize points, neuf buts marqués et quatre buts encaissés, ce qui les oblige de s'affronter sur un terrain neutre et de décider laquelle des deux équipes sera la gagnante dans un match d'appui. Le match de retour qui a eu lieu au Caire, en Egypte a provoqué des troubles et des incidents, les supporters égyptiens ayant agressé à coups de pierres les cars qui transportaient les joueurs et les supporters algériens, ce qui a attiré la riposte et la vengeance des Algériens sur les sociétés et les commerçants égyptiens établis en Algérie. C'est pourquoi le match d'appui à Khartoum entre les deux équipes sent la poudre et la situation était explosive. Les autorités soudanaises étaient sur les dents avec 15.000 policiers pour assurer l'ordre et la sécurité et prêts à intervenir en cas de débordements. Le résultat de ce match c'est que l'Egypte, championne africaine, est une fois de plus arrêtée au seuil de la Coupe et ne peut plus donner une preuve de sa capacité, tandis que l'Algérie est de retour à la Coupe après une absence de 24 années. Lors de cette première Coupe du monde qui se tient en Afrique, en dehors de l'Egypte, tous les autres anciens ou nouveaux grands pays africains du football seront présents : le Nigéria, le Cameroun, le Ghana, la Côte d'Ivoire, l'Algérie et l'Afrique du Sud.

L'un des points marquants de la Coupe du Monde tenue en Afrique du Sud, c'est qu'avec le calme et l'apaisement revenus sur le continent africain grâce l'éloignement petit à petit de la guerre, l'Afrique, qui a su former, au cours de ces vingt dernières années, un grand nombre de footballeur stars talentueux, accueille pour la première fois cette fois-ci sur son sol la Coupe du Monde et on ne peut pas s'empêcher de penser aux succès possibles que les équipes africaines pourront réaliser. Lorsque la Coupe du Monde était tenue en Europe, c'était toujours une équipe européenne qui arrachait le trophée, lorsqu'elle a lieu en Amérique, c'était une équipe de l'Amérique qui obtenait le titre de champion du monde. Depuis 1958 jusqu'à 2002, et c'est à ce moment-là que la Coupe du monde a commencé à être tenue dans un continent non européen et non américain, mais c'était une équipe de l'Amérique du Sud qui a remporté le titre. Cependant, l'Afrique n'est pas comme l'Asie, dont le niveau de développement du football est relativement arriéré, le football africain est beaucoup plus développé et les équipes africains qui combattent chez elles disposent, théoriquement parlant, de nombreux avantages et ont la chance de gagner.

Vu du nombre et de la qualité des footballeurs stars, le Nigéria, le Cameroun et la Côte d'Ivoire, qui sont à la tête du football africain, sont à peu près au même niveau que la plupart des plus puissantes équipes européennes et américaines du football et leurs équipes sont quelque peu en retard seulement sur la tactique d'ensemble, sur la discipline, ainsi que sur les expériences dans les grands matchs d'importance, et c'est la raison pour laquelle, malgré qu'elles possèdent de redoutables ‘aigles' et ‘lions', elles ont toujours eu des difficultés, lors des précédentes coupe du Monde, de dépasser le seuil de la demi-finale et ont toujours échoué à un doigt du succès. Pour ce qui est de ses insuffisances d'ensemble en matière de gestion et d'entraînement, le football africain ne s'est pas autant amélioré substantiellement au cours des quatre années passées. Par contre, la qualité des footballeurs africains s'est beaucoup améliorée et élevé grâce à leur présence dans des clubs européens et à leur participation à des matchs professionnels. Pour la présente Coupe du Monde, les avantages dont disposent les équipes africaines pourraient-ils compenser leurs insuffisances susmentionnées ? C'est à voir et les facteurs décisifs décideront du sort de l''Armée africaine'.

Au moment où le combat corps à corps se déroulait encore dans les matchs d'appui, des équipes déjà qualifiées ont commencé à envoyer en Afrique du Sud des agents ayant pour mission de faire des préparatifs en épiant l'environnement et en recueillant des informations utiles. Comme la Coupe du Monde 2010 sera tenue pour la première fois depuis trente deux ans à l'hémisphère sud qui appartient au climat hivernal, ce qui sera tout à fait différent comparé aux conditions des précédentes coupes du monde et quels seront les effets que cela produira sur le comportement des équipes qui participeront à la Coupe ? Ce sera également un mystère. Certains médias pensent que l'environnement à basse température conviendra mieux aux équipes de l'Europe occidentale et de l'Europe septentrionale, dont celles de l'Allemagne, de la Grande-Bretagne et de la Hollande, qui préfèrent le rythme accéléré et tiennent compte de l'ensemble et sera défavorable aux deux puissantes équipes du Brésil et de l'Espagne.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Cours de danse des étudiants sourds –muets
Urumqi: réouverture du concessionnaire Geely dévasté lors des émeutes du 5 juillet
Mondial 2010 : la « Main de Dieu » de Thierry Henry offre la qualification à la France, mais elle encoure la réprobation publique
Les matchs de barrage de la Coupe du monde de football sont devenus des luttes politiques
Il sera possible que la Chine remplace l'Europe pour devenir le plus important partenaire de coopération de l'Afrique
Un heureux présage pour le développement des relations sino-américaines
La Chine ne deviendrait pas un «leader» mondial