100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 19.11.2009 15h08
Mondial 2010 : la « Main de Dieu » de Thierry Henry offre la qualification à la France, mais elle encoure la réprobation publique

La rencontre France-Irlande pour la qualification à la Coupe du Monde 2010 s'est terminée par un nul 1-1 après 90 minutes de disputes éprouvantes, mal maîtrisées et mal engagées par les Bleus et elle a été obligée de passer par la prolongation pour décider de l'équipe gagnante.

A la treizième minute de la prolongation, William Gallas a pu marquer un but grâce à une passe de la main de Thierry Henry et cela a permis aux Tricolores d'arracher le billet pour se rendre en Afrique du Sud l'année prochaine. Mais, les Irlandais ont crié au scandale et n'ont pas accepté l'erreur d'arbitrage. Ils ont vivement protesté sur le but de Gallas, dénonçant une main préalable de Thierry Henry, mais de tout cela, les Bleus n'en ont plus cure et ils disputeront une quatrième coupe du monde consécutive. Toutefois pour le public, qu'il soit français ou irlandais, pourvu qu'il soit droit, franc, honnête et qu'il a une vraie passion pour le football, il lui est difficile d'accepter la « Main de Dieu » qui marque un but de cette façon-là.

Juste à ce moment-là, un joueur français a donné un coup libre au milieu du terrain et le ballon, après avoir frappé la surface de séparation, a volé directement près de Thierry Henry qui a tendu la main pour le saisir et puis pour l'arrêter. C'était avec ce geste en deux temps très significatif qu'il a pu saisir et arrêter le ballon et puis l'envoyer au centre avec son pied droit vers William Gallas qui était seul à quelques centimètres du but et qui a sauté pour envoyer le ballon dans le filet avec sa tête.

Le gardien de but irlandais Shay Given s'est alors précipité vers l'arbitre suédois Martin Hansson pour lui dénoncer la passe de main de Thierry Henry tout en imitant son geste en deux temps, mais celui-ci, qui n'a peut-être pas vu le geste de Thierry ne l'écoute pas et valide en revanche le but marqué à bout portant par William Gallas. Ne pouvant pas se faire écouter, Shay Given a couru vers l'aide-arbitre qui lui aussi n'a pas voulu l'écouter. Mais, ce qui mérite d'être indiqué c'est que lorsque William Gallas a marqué le but, son visage n'exprimait pas la joie voulue et il n'était ni excité ni enthousiasmé, ce qui fait penser qu'il a bien vu la passe de la main de son capitaine. Quant à ce dernier, son visage a exprimé au début de l'inquiétude et de la gêne, puis en voyant Martin Hansson faire le geste de validation du but, il s'est alors précipité en avant les deux bras haut levés en gambadant et en hurlant de joie.

La passe de la main du capitaine de l'équipe nationale française nous rappelle tout naturellement à la mémoire la "Main de Dieu" de Diego Maradona lors de la Coupe du Monde 1986. Mais objectivement parlant, le geste exécuté par Thierry Henry est plus odieux et détestable que celui de Maradona, car celui-ci a dû le faire en raison de sa petite taille et que si par hasard il aurait une plus grande taille, il n'aurait jamais emprunté la « Main de Dieu » pour envoyer le ballon dans le filet du but anglais, tandis que pour Thierry Henry, il a réalisé son ‘exploit' au moment décisif du match d'appui de la Coupe mondiale en exécutant en deux temps le geste d'arrêter le ballon à la main et puis l'envoyer après à son coéquipier pour lui permettre de marquer le but. Ce qui est inconcevable et incroyable, c'est que l'arbitre principal le Suédois Martin Hansson a validé le coup et nous pensons que cela est inacceptable pour tous les spectateurs et même les supporters droits et honnêtes qui éprouvent un vrai amour pour le football.

Néanmoins, le match a continué et Henry Thierry a essayé une deuxième fois de jouer le football à la main. A la 110ème minute, lors d'une dispute en milieu du terrain, il a essayé une fois de plus d'arrêter le ballon avec sa main, puis il s'était écarté alors que son visage n'exprimait aucune expression. A la 120ème minute, son coéquipier Nicolas Sébastien Anelka a tenté le même geste qui, cette fois-ci, a été remarqué par Martin Hansson qui ne l'a plus laissé impuni.

Après que les deux adversaires aient réalisé sur le terrain un nul 1–1 après 90 minutes d'affrontement, c'était grâce au but en prolongation entaché d'une faute de main de Thierry Henry que les Français ont pu gagner le match et pouvoir ainsi faire le voyage l'année prochaine en Afrique du Sud. S'il n'y aurait pas ce but marqué par la « Main de Dieu » de Thierry Henry et que le vainqueur serait décidé sur le point de onze mètres, les Français, qui combattent chez-eux, ressentiraient une plus grande pression que leurs adversaires. Quant à l'équipe irlandaise, son gardien Shay Given s'était montré très fort au Premier League (Championnat d'Angleterre de football) surtout en se précipitant à terre pour saisir dans ses bras le ballon tiré du point de penalty. C'est pourquoi dans ce cas-là, il serait difficile de prédire laquelle des deux équipe l'emporterait. Ainsi, après une rencontre pitoyable indigne de leur niveau et surtout après le but controversé de William Gallas en prolongation, la France, qui était la vice-championne de la précédente Coupe du monde de football, a pu devenir l'avant dernière équipe qualifiée pour la Coupe du monde 2010.

Bien que l'équipe nationale française ait pu remporter cette victoire controversée et gagner le billet lui permettant de disputer une quatrième coupe du monde consécutive, mais les supporters français, dont la plupart sont droit, francs et honnêtes, n'en ressentent pas une grande joie de même que tous les vrais passionnés du football du monde et les titres de la presse française le prouve « Un but injuste offre la qualification pour le Mondial aux Français », « La France se qualifie d'une main », « La qualif en main ! » … ainsi que les commentaires des internautes français 'Bref, ce soir la France gagne à se qualifier pour la CDM, mais elle perd un peu plus le soutien et l' estime de son public.', 'l'essentiel c'est la qualif ! même en trichant ? quel fair play!!', 'Se qualifié en trichant??? Elle est belle la France!!!! Bravo L'Irlande vous méritiez d'aller au Mondial, et vous devriez porter plainte auprès de la FIFA', 'De toute manière pour cette équipe la seul manière de ce qualifier c'étais de tricher', '"la balle rebondit et elle tape ma main", Henry en plus d'être un tricheur, c'est un menteur, elle est belle la mentalité française' … etc. Tout cela montre que le geste intentionnel de Thierry Henry en vue de tricher est totalement et complètement contraire au principe d'égalité dans la concurrence. Comparée a l'équipe argentine qui a eu de la chance de gagner à la dernière minute les deux derniers matchs lors des éliminatoires de la Zone sud-américaine de la Coupe mondiale, la France ressente un peu de l'humiliation pour sa qualification grâce à une passe de la main. C'st pourquoi un commentateur de la chaîne de télévision française TF1 a déclaré immédiatement après la connaissance de l'affaire que le geste de Thierry Henry fait vraiment honte à la France.

Personne ne sait où sera Giovanni Trapattoni et son équipe nationale irlandaise l'année prochaine au moment où Thierry Henry s'entraînera avec son équipe en vue de gagner la Coupe mondiale. Et lors de la prochaine Coupe du monde qui aura lieu quatre ans plus tard, Shay Given, Robbie Keane et John O'Shea auront respectivement 38,34 et33 ans, auront-ils l'occasion de jouer encore à ce moment-là ? C'est à voir.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
la ferme
thierry a fait main il nul
quant à Patrick Chène complice des tricheries des Tours de France qu"il a couverts il...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine formule quatre «espoirs» pour le Sommet du G20 de Toronto
Quatorze disparus suite à un effondrement de maisons dans le Guangxi
Parlons un peu de l'idée « l'économie chinoise, la seule à être prospère parmi tant d'autres »
Les multinationales doivent respecter les lois chinoises
Que Dieu protège et sauve l'Afrique !
Pas d'« atterrissage économique brutal » pour la Chine
La France déploie de grands efforts pour construire des « pôles de compétitivité »