100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 30.10.2009 14h41
Les suicides successifs chez France Télécom donnent un avertissement à la Chine

C'est le défaut commun de la réforme ou bien cela est une preuve que le secteur de télécommunication mondial se trouve dans une situation désespérée ? On n'a pas encore eu le temps d'étudier et d'explorer le problème qu'un nouveau suicide d'un salarié de France Télécom a eu lieu à Lannion (dans les Côtes-d'Armor), jeudi 15 octobre, et le groupe français de télécommunications a indiqué qu'il s'agissait d'un ingénieur de 48 ans, en arrêt maladie depuis un mois sur les conseils de son médecin du travail, qui s'est pendu à son domicile à Lannion, portant à vingt-cinq le nombre de suicides à France Télécom en près de deux ans. Les suicidés ont adopté ce moyen extrême pour protester contre la pression grandissante dans leur travail et contre le licenciement en masse dû à la réforme de privatisation.

On apprend qu'actuellement en Chine où le développement du 3G en début de cette année a brisé la situation où un seul grand opérateur de télécommunication pouvait dominer et les trois principaux opérateurs chinois de télécommunications sont en butte à de grandes difficultés : concurrence de plus en plus acharnée et cruelle, taux de profits en baisse continuellement, … etc. et on entend parler de temps en temps du suicide d'un certain employé du secteur qui ne peut plus la pression exercée sur lui. Des spécialistes du milieu pensent que les opérateurs chinois de télécommunications doivent tirer leçon de France Télécom en adoptant d'avance la méthode de persuasion pour aider leurs employés à se débarrasser psychologiquement de leurs idées noires.

Plusieurs médias étrangers rapportent que la réorganisation sectorielle et la concurrence acharnée dans le domaine de la télécommunication exerce une pression de jour en jour plus grandissante sur les employés et les travailleurs du secteur et que depuis l'année dernière, il y a eu au sein de France Télécom 24 suicides réussis et 13 autres manqués.

La Confédération générale de Travail de France indique que la cause de ces suicides successifs c'est la réorganisation de France Télécom qui était autrefois une entreprises publique. Durant les deux années allant de 2006 à 2008, France Télécom a appliqué un programme de réorganisation interne et il a licencié à cet effet quelques 22.000 employés et travailleurs.

Les suicides successifs et de grande ampleur provoqués par le changement de système et le licenciement au sein de France Télécom lance certainement un sérieux avertissement au milieu chinois de télécommunications. Tout comme en France, le travail en Chine chez les opérateurs de télécommunications a été considéré, durant un certain temps par les jeunes diplômés d'études supérieures, comme un idéal difficile à réaliser mais ardemment désirer. Néanmoins, avec le développement du 3G et avec la fin de la troisième grande réorganisation du secteur chinois des télécommunications, il est apparu sur le marché intérieur de télécommunications une tendance à la concurrence de plus en plus dure et âpre.

A partir du troisième trimestre de cette année, la concurrence acharnée entre opérateurs chinois commence à se faire voir de manière claire et distincte. D'après les résultats du troisième semestre qui viennent d'être publiés respectivement par les trois grands opérateurs, les recettes de China Mobile n'ont pas pu maintenir une croissance de l'ordre de 20% ou même de 30%, mais au contraire baissé à 8,9%, tandis que la croissance de ses profits s'est même abaissé à 1,8%. Quant à China Télécom, ses profits ont diminué de 33,9%.

Suite à la concurrence de plus en plus violente dans le secteur de télécommunications, les employés du secteur, dont le travail était très apprécié et très admiré dans le passé, ont dû faire face à une pression d'existence qui devient plus dure chaque jour davantage : ‘mission de bande large à haut débit', ‘mission de carte de portable, 'mission de maintenir le nombre existant de téléphone fixe', ‘mission d'édification de nouvelles stations centrales' ……, sous une pression de travail de plus en plus grandissante et rigoureuse, la déception, la déprime, l'abattement et le découragement entraînent le suicide de temps en temps de travailleurs et d'employés du secteur de télécommunications en Chine.

Des spécialistes pensent que le développement rapide et continuel du secteur de télécommunications ont petit à petit absorbé la santé des employés de tout le secteur, alors que la grande pression de travail exercée sur les travailleurs font que nombreux sont parmi eux qui souffrent de la fatigue professionnelle.

De plus, certaines erreurs commises dans la réforme du secteur font qu'une partie des travailleurs croient qu'ils n'ont plus d'avenir et commencent à douter de la perspective d'avenir du développement des télécommunications qui avaient été l'un des secteurs les plus appréciés et les plus admirés. Nombreux sont les personnalités du milieu qui pensent que les départements administratifs intéressés du pays doivent nécessairement étudier et mettre au point le plus vite possible de nouvelles mesures d'examen et de contrôle, ce afin d'exciter l'ardeur des employés qui travaillent en première ligne, de réaliser l'équilibre et l'égalité entre actionnaires, usagers et employés et d'accorder davantage de sollicitude et d'attention humaines à l'égard des employés et des travailleurs du secteur.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
C"est à croire que les droits des travailleurs ne font pas partie des trop fameux dro...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Onze moines tibétains diplômés "docteurs en boudhisme" en Chine
Plan de traitement de la grippe A (H1N1) pour les enfants par la médecine traditionnelle
Le déséquilibre économique mondiale est-il dû aux exportations chinoises ?
Les importations sont aussi essentielles que les exportations à l'économie chinoise
L'économie joue le rôle d'avant-garde dans la reprise des échanges entre la Chine et la France
Les suicides successifs chez France Télécom donnent un avertissement à la Chine
Pourquoi la Chine qui fait constamment l'objet d'enquêtes antidumping continue-t-elle à faire de gros d'achats à l'étranger ?