100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 20.10.2009 16h21
Foire du Livre de Francfort : la Chine et l'Occident à l'écoute de l'un l'autre

Le monde aperçoit la Chine sous divers angles.

Parlant du comportement de la Chine à la 61ème édition de la Foire internationale du livre de Francfort en tant que son invité d'honneur, le Directeur de la Foire Juergen Boos a déclaré que l'apparition totale de la Chine en tant qu'hôte d'honneur donne l'occasion aux visiteurs venus de monde entier de la considérer sous divers angles et de la connaître sous ses différents aspects. Auparavant à la cérémonie d'ouverture de la Foire, il a insisté en disant : « La Foire du Livre de Francfort n'aspire pas à l'honneur, mais à des polémiques dont nous avons l'habitude. Toute opinion, toute idée et tout point de vue contraire peuvent être publiés ici. » et les cinq jours écoulés qui ont fait valoir cette tradition germanique ont permis au monde entier de connaître la Chine sous divers angles.

La 61ème édition de la Foire du Livre s'est clôturée le 19 courant (heure locale) et son invité d'honneur la Chine a organisé de façon serrée une multitude de manifestations et d'activités riches et variées qui ont permis aux médias et aux publicitaires étrangers de connaître l'autre face de la Chine dont l'économie se développe rapidement, tandis que la Chine et l'Occident ont profité de l'occasion pour prêter une oreille attentive à ce que dit l'autre partie.

Exportation de plus de deux mille droits d'auteur.

Durant toute la durée de la foire, la délégation chinoise a organisé successivement plus de six cent différentes activités et manifestations littéraires et culturelles. Parmi les quelques cent cinquante écrivains en visite à cette occasion en Allemagne, cent un ont pris part à une série d'activités, dont lecture à haute voix, échanges d'idées avec des lecteurs, … etc. D'après les données établies par la direction de la présente foire, il y a eu 2.417 exportations de droit d'auteur de livres chinois, dont 82 sont du Groupe de publication Shiji (Siècle) de Shanghai. Ledit groupe de publication a conclu à la Foire, avec le Groupe français Lagardère Active et avec German Langenscheidt Publishing Group, un accord de coopération dans la publication en anglais et en français de vingt sous-séries de la collection de livres « A la découverte de la Chine » et a signé avec World Scientific Publishing Co. de Singapour un accord commercial du droit d'auteur de la « série scientifique de la Chine contemporaine ». D'autre part, la « Collection théorique sur le développement de la Chine moderne », publiée conjointement par le Groupe de publication Shiji (Siècle) de Shanghai et World Scientific Publishing Co. de Singapour, a fait également son apparition à la présente foire. Le premier volume de cette collection traite sur la réforme rurale et le développement agricole. Quant à la collection « A la découverte de la Chine » qui présente en perspective et de façon globale la culture chinoise de notre époque, sa première édition en anglais et sa première édition en français ont paru toutes les deux aux yeux des lecteurs étrangers qui assistent à la présente foire.

Le dialogue vient à peine de commencer.

Les activités intenses et serrées ont terriblement fatigué les écrivains chinois de la première ligne et plusieurs d'entre eux qui ont une certaine renommée en Allemagne, dont Mo Yan et Yu Hua, participent chaque jour à plusieurs activités ou manifestations, mais il y a peu de médias outre-mer et de lecteurs allemands qui s'intéressent vraiment à eux, car il y a toujours des obstacles qui empêchent les échanges directs entre écrivains chinois et lecteurs occidentaux que ce soit sur le plan littéraire, sur le plan historique ou sur le plan culturel. Bien que la Chine soit l'invité d'honneur à la présente foire, mais c'est toujours le point de départ des échanges entre la littérature chinoise et le monde et le dialogue vient à peine de commencer.

La plus importante fonction de la Foire du Livre de Francfort c'est qu'elle offre aux publicitaires et aux éditeurs venus de monde entier un grand marché public qui leur permet de discuter, de négocier et de faire la transaction du droit d'auteurs des livres. Pour la Chine qui est terriblement attardée quant à l'exportation du droit d'auteurs de livres, elle a quand même pu présenter à la Foire un carnet de notes assez bon. En dehors d'une partie de livres publiés sur la construction, sur la situation politique actuelle et sur la popularisation culturelle, l'exportation du droit d'auteur des livres littéraires qui présentent le niveau réel du niveau commercial du droit d'auteur d'un quelconque pays n'a pas pu obtenir des succès évidents et cela est tout à fait conforme à l'influence actuelle de la littérature chinoise dans le monde. Toutefois, les éditions en allemand de plusieurs romans modernes, dont « La fatigue mortelle » de Mo Yan, « La colorature » de Li Er et « Je m'appelle Liu Yaojin » de Liu Zhenyun, ont été vendus pour la première fois à la foire et ont fait l'objet d'un intérêt particulier de la part des médias locaux et des lecteurs allemands.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les exportations de livres chinois encouragées par la cession des droits d'auteur
Foire du Livre de Francfort : débat animé sur le « Modèle chinois »
Faire fi de l'héritage de la guerre froide et aller de l'avant
Conviction et scepticisme sur l'IBED
Polémique autour de la nomination de Jean Sarkozy à la tête de l'EPAD