100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 15.10.2009 14h31
96% des internautes chinois sont pour l'extension du chemin de fer Qinghai-Tibet jusqu'au Népal

Le Premier Ministre népalais Madhav Kumar Nepal a réitéré une fois de plus récemment son souhait que la Chine prolonge le chemin de fer Qinghai-Tibet qui relie Beijing et Lhassa jusqu'à Katmandu, capitale du Népal, ce afin de promouvoir les relations économiques et commerciales sino-népalaises.

Tout juste après l'ouverture au trafic en juillet 2006 du chemin de fer Qinghai-Tibet qui unit la capitale chinoise Beijing et le chef-lieu de la Région autonome du Tibet Lhassa, le gouvernement népalais a formulé clairement et nettement son désir que ce chemin de fer puisse être allongé jusqu'aux frontières sino-népalaises. Dernièrement, en présidant une cérémonie inaugurale d'une activité culturelle chinoise, Madhav Kumar Nepal a réitéré son souhait de voir le chemin de fer en question étendu jusqu'à la capitale népalaise Katmandou et de contribuer ainsi au développement des relations économiques et commerciales entre les deux pays. On apprend de source bien informée que déjà en 2008, la Chine a annoncé sa décision de prolonger le chemin de fer Qinghai-Tibet de Xigaze jusqu'à Khasa, une ville frontalière népalaise qui se trouve à 80 kilomètres de Katmandou. D'autre part, la construction du branchement du chemin de fer Qinghai-Tibet, qui unit Lhassa et Xigaze, sera achevée en 2010.

Mais ce n'est pas une chose facile que le prolongement du chemin de fer Qinghai-Tibet jusqu'à Katmandou, car l'Himalaya se dresse entre la Chine et le Népal et l'Inde est fortement opposé contre ce projet. Ayant des frontières communes avec la Chine et le Népal, celle-ci s'inquiète fort qu'après la réalisation dudit projet, ce dernier aura des liens beaucoup plus serrés avec la Chine et ne dépendra plus totalement d'elle, ce qui lui est insupportable. Le quotidien indien « Hindustan Times » vient de publier le 14 courant un article dans lequel il est dit que face à la situation où la Chine multiplie la construction de réseaux ferroviaires dans les régions de l'Asie du Sud, l'Inde a décidé de mettre en chantier six lignes ferroviaires l'unissant au Népal et au Bhutan.

Le site internet de « Global Times » a mené le 14 octobre une enquête en ligne qui montre que la grande majorité de la population chinoise donne leur soutien à l'allongement du chemin de fer Qinghai-Tibet. Parmi les 2.692 internautes qui ont participé à la vote, 96,4% (soit 2.596 voix) sont pour l'extension de la voie ferrée jusqu'à la capitale népalaise Katmandou contre seulement 3,6% (96 voix) qui ont exprimé leur opposition à cela.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La nouvelle norme MTC créée
La RPDC procède au tirs de cinq missiles de courte portée
Conviction et scepticisme sur l'IBED
Polémique autour de la nomination de Jean Sarkozy à la tête de l'EPAD
Le protectionnisme de l'UE contre la Chine s'aggrave et devient de plus en plus sérieux